Les Utopiales 2010 4/4 | Les rencontres et conclusion

Visites guidées.

Les Utopiales, ce n’est pas que des expositions, des conférences, des dédicaces et des achats. C’est aussi l’occasion de voir en vrai ses blogopotes avec qui on papote en aveugle sur la Toile.

Pas toujours évident cela dit, quand on ne s’est jamais vu. On va dire que le portable est très utile dans ce genre de situation …

Parfois on rencontre des gens par hasard, comme shaya, que j’ai surprise en train de feuilleter un bouquin à la librairie. On trouve d’autres à des rencontres prévues à un certain bar ou un certain restaurant comme Lhisbei et Mr Lhisbei (que l’on pouvait facilement trouver au stand Présence d’Esprit aussi), AC De Haenne, Guillaume et Mme Guillaume, See Mee, Laure et Mr Laure, ainsi qu’Isil.

J’ai également pu voir Lelf qui a dû rêver de gomettes et d’indélicats sortant par l’entrée de la librairie pendant 4 jours.

Il m’a été permis aussi d’expérimenter la recherche de personnes que l’on connait sans que l’on connaisse leur visage avec l’aide d’un simple téléphone portable.

Technique – A cherche B :

  1. A envoie un sms à B en lui demandant « t’es où? »
  2. B décrit précisément à A où il est. De préférence, éviter de se trouver au 15ème rang, 7ème siège de la conférence à l’espace Sayhol.
  3. B ne doit surtout pas bouger, au risque de devoir répéter l’opération
  4. A, par contre, se rend au point indiqué. Garder le portable en main, il resservira.
  5. A arrive au point de jonction, mais c’est ennuyeux car il y a du monde quand même, qui peut bien être B ? Trois solutions :
    -avec un peu de culot, commencer à demander aux personnes qui ressemblent à la  vague description faite par B, si elles sont B.
    -envoyer un sms en posant une question sur la tenue vestimentaire de B.
    -appeler et voir qui cherche son téléphone dans l’assistance. Il y a des chances que ce soit B.

Très efficace. A l’aide de cette méthode simple et peu onéreuse (si vous n’avez pas de crédit sur votre portable, je ne peux rien faire pour vous …), j’ai pu rencontrer Julien et Ryuuchan (ils étaient ensemble, ça facilite), Lord Orkan (en coup de vent, d’accord, mais bon d’autres ont eu moins de chance) et Tortoise … qui m’a permis de voir Lionel Davoust, en passant.En fait, j’ai vu tout le monde que je voulais voir. Sauf … Flo des Lyonnes de la SF et je suis snif. Pas grave ce sera pour la prochaine fois.

En conclusion

J’ai passé deux jours terribles, remplis remplis remplis. Non seulement ce genre de festival permet de regarnir la pàl (non pas que la mienne en ait besoin, mais que voulez vous, je suis faible …), de baigner dans un milieu qui nous passionne mais en plus de voir en vrai des personnes avec qui l’on discute, on noue des liens sur le net. C’est inestimable et à refaire.

Je résumerai les deux jours que j’ai passé en ces quelques mots : dépaysement, rencontres, plaisir, pluie. Cherchez l’intrus !

A bientôt pour d’autres comptes-rendus !

Pour aller plus loin

12 commentaires sur « Les Utopiales 2010 4/4 | Les rencontres et conclusion »

  1. Ah làlà et surtout que cela donne envie de connaître cela 🙂
    J'ai beaucoup ri pour les stratégies de repérage via le portable (la phrase la plus répertoriée sur ce moyen de comm étant : t'es où ?) :p
    Merci pour tes CR détaillés 🙂

    J'aime

  2. c'est clair que la stratégie de repérage en direct a été très utilisée, même si avec toi j'ai eu le doute jusqu'au bout ^^

    heureusement que j'avais pu demander ton numéro à Acr0 le matin, mais j'ai quand même raté Julien et Ryu, sans parler d'Isil, dont j'ignorais la présence aux Uto…

    J'aime

  3. @Endea : en mai :p

    @Olya : huhu. C'est très efficace.

    @Julien : le plus drôle c'est que j'ai fait B pour toi, Orkan et Tortoise, complètement indépendamment les uns des autres.
    La pluis c'était mortel. Pourtant je suis belge, j'ai l'habitude.

    @Guillaume : pareillement, au risque de me répéter également.

    @Lhisbei : c'est vrai mais disons que shaya et moi on s'en serait bien passé quand on s'est perdues en cherchant la gare désespérément 😀

    J'aime

  4. Oui, j'ai capturé la véritable image de Raoul A., ainsi que sa véritable identité (grâce à toi). Me reste plus qu'à le faire chanter maintenant :p

    Pas vu l'éléphant, non, mais j'y compte bien l'année prochaine (enfin si on parle bien du même éléphant, j'ai un doute là tout d'un coup …).

    J'aime

  5. A.C., l'an prochain on prend plus de temps en-dehors des Uto' et on la traîne aux Machines, de gré ou de force ^^

    Et ça me rassure de voir que d'autres ont aussi eu du mal à se repérer avec la gare ^^ (les ponts, c'est traître – mais vive le tram pour se remettre dans le droit chemin à l'abri)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.