Unstable unicorns | Déstabilisez-moi

unstable unicorns

Impressions.

Tu en as marre de ta vie et souhaite y apporter des changements drastiques ? Commence par tes relations en jouant en leur compagnie à Unstable Unicorn. Tes amis te saoulent ? Hop, une petit partie et ça ira mieux après car ils se tireront en claquant la porte. Tes collègues se la ramènent trop ?  Une partie ou deux et garanti ils posent leur dem. Ta famille te court sur le haricot ? Unstable Unicorn brisera les ménages mieux qu’une engueulade pour qui va sortir la poubelle. Vous avez toujours envie de savoir de quoi il retourne ? Suivez-moi…

One game to rule them all

Depuis quelques mois, chaque mercredi midi, je joue à des jeux de plateau avec des collègues. Enfin, après quelques parties du très bon Carcassonne, on joue essentiellement à Unstable Unicorns. Ce jeu de cartes, kickstarté à 100% en 1h11 en août 2017, consiste à devoir placer 7 licornes dans son écurie (stable) avant ses concurrents. Pour se faire, vous aurez évidemment des cartes licornes, mais aussi d’autres types de cartes qui vous permettront d’obtenir des avantages mais aussi mettre des bâtons dans les sabots de vos ennemis.

Petit disclaimer avant d’entrer dans le vif du sujet : ce jeu n’existe qu’en anglais. Si des hautes compétences linguistiques ne sont pas requises, il faut pouvoir se débrouiller, j’en reparle plus en détails un peu plus bas.

20190325_135056-1

A son tour, le joueur tire une carte et peut soit jouer une carte soit en tirer une seconde (parfois les cartes partent vite ou on se les fait voler et on n’a rien à jouer).

Voici les différents type de cartes :

  • Les bébés licornes : elles n’ont pas d’autres effet particulier que de compter pour une licorne dans votre écurie. Vous en choisissez une en début de partie et la mettez dans votre écurie. Ne vous attachez pas trop, dans Unstable Unicorn, les enfants disparaissent facilement.
  • Les licornes : il en existent de 2 types.  Les licornes basiques qui n’ont pas d’action particulière et les licornes magiques qui, elles, viennent avec un pouvoir. Cela peut-être un pouvoir de nuisance pour les autres ou un pouvoir avantageux pour le joueur. Je vous laisse imaginer que certaines de ces licornes ne restent pas dans l’écurie du joueur bien longtemps tant elles attirent la convoitise (vol) ou la crainte (défausse) des adversaires.
  • Les « downgrade » : ce sont des cartes que l’on donne à un adversaire et qui vont « downgrader » son écurie. Par exemple en l’empêchant de poser un certain type de licorne, être limité à 5 licornes dans son écurie (pain in the ass celui-là), etc.
  • Les « upgrade » : à l’inverse, ce sont des cartes qui vous permettent de donner un avantage à votre jeu et qui peuvent aussi ennuyer les autres. Par exemple pouvoir piocher une carte dans le deck de quelqu’un en début de tour à la place de piocher dans le deck du jeu ou une carte qui protège ses licornes de la destruction.
  • Les cartes magiques : les cartes magiques sont des cartes à effet unique, au contraire des upgrade/downgrade qui restent dans le jeu tant qu’on ne trouve pas le moyen de s’en débarrasser. On joue l’effet de la carte et puis on la défausse. Par exemple : forcer chaque joueur à sacrifier une licorne de son écurie ou pouvoir voir le jeu d’un joueur et lui prendre la carte de son choix.
  • Les cartes instantanées : les cartes instantanées sont les cartes dites « neigh » qui peuvent être jouée pour contrer n’importe quelle carte jouée par un joueur (à moins que celui-ci ait une protection). Un « neigh » peut être contré par un autre « neigh », je vous laisse imaginer que parfois il y a des enchaînements de « neigh » rageurs jusqu’à ce que plus personne n’en ait dans son jeu ou qu’un joueur sorte un « super-neigh » qui ne peut pas être contré.

Vaincre ou périr, il n’y a pas de moyen terme

Après cette description des cartes (et mon intro), vous vous doutez que ce jeu consiste assez basiquement à foutre la pagaille dans les amitiés. Honnêtement, je vous déconseille de jouer à ce jeu avec des personnes qui ne supportent pas l’injustice en jeu parce que celui-ci en est plein. On peut être à deux doigts de gagner à un instant et la minute d’après se faire dépouiller complètement.

Le jeu est très stratégique bien sûr, sinon il ne serait que chaos et perdrait de son intérêt, mais il est drivé par le hasard d’une part et par les rapports entre joueurs d’autre part. Parfois on s’en prend à quelqu’un juste pour se venger d’un sale coup qu’il vous a fait au tour d’avant alors que ce n’est pas du tout la personne la plus dangereuse. La vengeance étant un plat qui se mange froid, elle peut se poursuivre sur plusieurs parties. Bref, vous jouez avec des humains et ceux-ci ne sont pas toujours très rationnels. Il faut aussi faire attention de ne pas se montrer trop puissant au départ sinon tout le monde s’acharne sur vous. Ca peut être très difficile de résister quand on a d’excellentes cartes qu’on veut jouer à tout prix.

Ce qui est bien avec ce jeu, c’est que si le hasard fait que votre jeu est un peu naze, votre partie ne devient pas ennuyeuse pour autant car vous pouvez vous transformer en agent du chaos en allant pourrir la partie des autres. Sur un retournement de situation, vous pourrez peut-être même remporter la partie !

20190321_131338

Comme vous avez dû vous en doutez en lisant les descriptifs des cartes, le jeu vient avec un vocabulaire spécifique qu’il vous faudra maîtriser : quelle est la différence entre sacrifier et détruire ? Piocher dans le deck ou piocher dans la défausse ? Une action à faire sur tous les joueurs ou sur tous les autres joueurs ? Heureusement, le nombre de termes est très restreint (on est à 1000  lieues d’un jeu comme le jce Horreur à Arkham) et chaque joueur reçoit une petite carte de rappel des termes clés.

Le jeu n’existant qu’en anglais, il faudra maîtriser un anglais basique pour pouvoir jouer. C’est important car si vous lisez mal une carte, son effet peut ne pas correspondre du tout à ce que vous attentiez.  J’ai un peu tendance à penser que c’est le seul défaut du jeu et apprécierais une traduction en français du jeu. Je peux y jouer, ce n’est pas le problème, c’est juste que ce jeu est tellement fun que je trouverais ça cool qu’il s’ouvre à un autre public et qu’on puisse y jouer en bar à jeux.

Une partie est sensée durer 45 minutes mais les concepteurs vous mentent. Du coup parfois, nous, on dû reprendre la partie le lendemain, voire la semaine d’après, parce que notre employeur n’est pas convaincu par notre excuse « on fait du benchmark » quand on essaie de prolonger la pause dej.

Le jeu a une très bonne rejouabilité. Déjà, si le jeu est assez facile à prendre en main de part son nombre de mécaniques assez limitées, il a une grande richesse de combinaisons possibles. Deux parties ne se ressemblent jamais. Pourtant je joue toujours avec les mêmes personnes depuis 3 mois. Mais ! La cerise sur le gâteau en terme de rejouabilité c’est que le jeu vient avec tout un tas d’extensions qui ajoutent plein de cartes sur des thématiques précises et surtout des effets de carte inédits et qui peuvent plus ou moins venir foutre le dawa dans l’écurie.

Expansive unicorns

Les extensions peuvent se combiner entre elles. Dans ce cas, on joue sans le jeu de base. Les parties sont encore plus explosives avec des combinaisons de cartes assez sympas. Il existe aussi une variante du jeu de base qui se joue indépendamment des autres (on ne peut pas y adjoindre les autres extensions, simplement car on n’y collectionne pas des licornes mais des animaux de ferme, voir plus bas).

Voyons les différentes extensions de plus près :

  • NSFW ou Not safe for work : une extension où les licornes font des choses pas très catholiques ou violentes. Il y a aussi des règles spéciales pour transformer le jeu en jeu à boire ou en strip card game (précision : j’ai pas testé). Complètement politiquement incorrect (mais vous aurez pu déjà remarquer que ce jeu ne brille pas par sa bienveillance).

unstable unicorns nsfw not safe for work

  • Dragons pack :  une extension où vos licornes sont des licornes dragons et les effets des cartes magiques et autres sont aussi dévastateurs que le feu de Drogo. A noter qu’elle se marie très bien avec l’extension Rainbow apocalypse, pour un effet encore plus Game of Thrones.

unstable unicorns dragon pack

  • Rainbow apocalypse : Faites entrer les 4 licornes de l’Apocalypse dans la danse mais aussi des retournements de situation à base d’arc-en-ciel et de paillettes. Pour tout vous avouer, c’est la meilleure extension si vous voulez faire le ménage dans vos relations : particulièrement retorses et injustes, ces cartes sont un must have pour mettre ses amitiés à l’épreuve. Mais avec le sourire, merci.

20190325_135954

  • Unicorns of legend : cette extension vous plonge dans les doux archétypes de la fantasy : nains, elfes, taverniers et autres forgerons etc. Voilà qui ravira les fans du genre, à moins que cela ne les dégoûte à tout jamais ?

20190325_135643

  • Llamas unleashed : ceci n’est pas une extension mais un jeu à part entière dans lequel il n’y a pas de licornes mais des lamas, des alpagas, des béliers et des chèvres. Les concepteurs s’en sont donnés à cœur joie sur les jeux de mots ce qui mènent à de grands éclats de rire ou des facepalm, au choix. Il y a des effets spéciaux qui se débloquent quand vous avez plusieurs animaux de la même espèces ou au contraire quand vous avez les 4 espèces différentes. Une mécanique non présente dans les autres paquets ce qui rend celui-ci unique.

20190325_140600

Pour finir de vous convaincre que ce jeu est  DIABOLIQUE, il est accompagné de produits dérivés aussi cute qu’indispensables, à base de pins, de peluches et de t-shirts.  Ils ont même des mystery bags avec plusieurs peluches dedans. Un de mes collègues a eu la brillante idée de mettre en jeu une peluche pour le gagnant. Depuis, on ne vit plus que pour ce jeu. On en est à se demander comment on pourrait masquer une partie en réunion, à vouloir jouer des décisions de travail à Unstable Unicorns et à créer des fausses cartes de jeu en fonction de notre environnement de travail. Fuyez pauvres fous ! (bref, le lien est dans le Pour aller plus loin, mais ne venez pas dire que je ne vous aurai pas prévenu)

tee turtle peluches

Unstable Unicorn est un jeu qui consiste à rassembler une écurie de 7 licornes toutes mignonnes, en faisant des sales coups à vos adversaires. Doté d’une très bonne rejouabilité, ce jeu vous permettra de reconfigurer vos relations sociales afin de ne garder que la crème de la crème, celle qui est capable de supporter de vous voir gagner une partie dans la plus totale injustice. A moins que VOUS ne soyez le mauvais perdant. A jouer à vos risques et périls.

Rappel : le jeu n’existe (pour le moment)(ceci est une prière, une invocation, une menace pour décider les concepteurs à réparer cette ignominie) qu’en anglais.

Informations éditoriales

Jeu de cartes créé par Ramy Badie. Sorti début 2018. 2 à 8 joueurs. Durée d’une partie : 45 minutes (ou plus).

Pour aller plus loin

Unstable Unicorns s’achète sur certains sites de vente en ligne ou sur le site de Teeturtle (cliquez si vous l’osez) qui fait aussi des produits dérivés.
Mes impressions sur un jeu de cartes qui n’a rien à voir : Horreur à Arkham.
D’autres avis : signalez-vous en commentaire.

Dédicace spéciale à mes collègues : L. qui ne gagne jamais qui laisse les autres gagner (pardon on m’a demandé de rectifier), P. qui gagne tout le temps et I. qui préfère garder ses cartes en main plutôt que de les jouer ❤

20190325_135954

16 commentaires sur « Unstable unicorns | Déstabilisez-moi »

  1. Je l’ai toujours su que les licornes étaient le mal incarné. Merci de nous révéler enfin la cause d’un très grand nombre de problèmes internationaux.

    J'aime

  2. Je me suis dit : fun, machiavélique, stratégique. Le genre de jeu où faut pas être rancunier quand la partie s’arrête ^^

    Bon, avec qui pourrais-je jouer? Truc? Ah non super mauvaise perdante.
    Je n’ai pas de joueur.ses dans mon entourage proche en fait :/
    Voilà je suis condamnée à lire les articles de jeux sur table de personnes qui s’éclatent à ça.
    Un peu frustrant mais pas grave, au moins j’en entends parler et si l’occasion se présentait (le hasard tout ça… ^^), je saurai de quoi il retourne 🙂

    Merci de nous en avoir parlé aussi bien

    J'aime

      1. On a fait une partie de dobble un jour et c’etait fun 🙂
        Mais les jeux sur table, ça a l’air plus long et la plupart des collègues prennent juste 30 mns de pause pour manger. Ça passe vite ^^

        (mais je t’avoue que l’idée m’avait effleurée)

        Mais je suis toujours enthousiaste moi quand je lis les copinautes (courts ou longs peu importe). Suis pas du genre maso à m’imposer des lectures de billets non susceptibles de m’intéresser ou m’apporter quelque chose 😉

        Aimé par 1 personne

  3. Marrant, intéressant. 🙂 Bon, je t’avoue que je n’ai pas tout compris, vu que je ne joue jamais à rien. Mais on ressent bien ton amusement et le côté retors de la chose. Les dessins sont adorables!
    Pour info, je n’arrive pas à suivre le lien vers Teeturtle, j’ai l’impression qu’il comprend du texte et pas une URL.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.