Replis | L’Assimilation pour tous

replis emmanuel quentin

Impressions.

Replis est le troisième roman d’Emmanuel Quentin. Il a été publié chez Mü editions en juin 2019. Il s’agit d’une première pour moi, concernant l’auteur et la maison d’édition. Voyons voir ce que nous réserve ce thriller postapocalypo-dystopique.

Dans un futur proche, Daniel Sagnes travaille pour le gouvernement dans un service de retouche de vidéos. Oui parce qu’à l’instar de Winston Smith de 1984, il arrange la réalité pour qu’elle se conforme au message que le gouvernement souhaite faire passer. Dans ce monde dystopique ultra-contrôlé, post réchauffement climatique, survivre prime sur le reste. Mais ce n’est pas tout ! Afin de résoudre le problème de surpopulation et de manque de ressources, l’Assimilation permet aux gens d’intégrer la conscience de leurs parents à eux-même. L’Assimilation est vivement encouragée par le gouvernement à grands coups de propagande et d’incitation à la réconciliation familiale.

C’est là que l’intrigue commence : le père de Daniel Sagnes est mourant et souhaite être assimilé par son fils. Sauf que ce dernier déteste son père pour des raisons que l’on apprendra en cours de lecture. Mais le dit père est quelqu’un de très important, si essentiel que Daniel est obligé de fuir pour échapper à une Assimilation forcée. S’ensuit une fuite éperdue dans des campagnes dévastées et des bidonvilles de crèves-la-faim.

On entre très vite dans ce roman construit comme un thriller et ce pour plusieurs raisons.

Du côté de la forme :

  • il est écrit à la première personne dans un style proche du langage parlé
  • il est conjugué au présent
  • les chapitres sont courts et vifs

Sur le fond, le suspens est parfaitement maîtrisé et le roman rempli son rôle de page turner. Le personnage principal est un misanthrope assumé à l’humour d’un cynisme confondant. Cela ne le rend pas très sympathique, c’est certain, mais ne rend la lecture que plus prenante.

Les enfants, c’est une plaie ! Ils arrivent toujours à te faire chier un maximum en dépit des faibles moyens dont ils disposent. Ce n’est pas pour rien  sir je fais tout pour ne pas les avoir dans les pattes. Seulement, le principe de réciprocité leur est totalement étranger.

Des rapports gouvernementaux, retranscriptions d’entretiens, éléments de montage de vidéo « fake news » et autres publicités viennent rythmer le récit. J’adore ce genre d’insert qui donne corps au world-building et permettent de transmettre des informations au lecteur en évitant de passer par des dialogues potentiellement artificiels.

20190716_200553 (1)

Dans le dernier quart du récit, tous les mystères s’expliqueront, en particulier ce qui concerne l’Assimilation. Ce n’est pas la partie la plus réussie du livre, en cause un dénouement qui, bien qu’intéressant, m’a paru un peu facile. Plus ennuyeux, je n’ai pas adhéré à un abracadabrant twist final dans les 10 dernières pages.

Si l’on peut regretter une fin peu satisfaisante, Replis reste un thriller dystopique (ou postapocalyptique c’est selon) enthousiasmant. Sa narration incisive, son rythme soutenu et son worlbuilding bien fichu valent de ne pas trop s’attarder sur ce bémol final. 

Informations éditoriales

Roman écrit par Emmanuel Quentin. Publié en 2019 chez Mü éditions. Conception graphique de la couverture par pAd. 257 pages.

Pour aller plus loin

D’autres avis : Un papillon dans la Lune, Les lectures du Maki, L’épaule d’Orion, ou signalez-vous en commentaire.

s4f3-s5

4 commentaires sur « Replis | L’Assimilation pour tous »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.