Dark Crystal | Avez-vous conservé votre âme d’enfant ?

Dark Crystal

Impressions.

Dark Crystal est un film de fantasy réalisé par Jim Henson et Franz Oz. Il est sorti dans les salles françaises en 1983Dark Crystal n’est pas un film d’animation mais n’est pas non plus un film avec des acteurs de chair et d’os. Dark Crystal a été entièrement tourné avec des marionnettes. Netflix sort le 30 août prochain une préquelle en 10 épisodes, je me suis donc décidée à revoir ce film culte de mon enfance.

Thra là là rien ne va plus

Dans un long prologue, un narrateur nous explique à quel point le Cristal est important pour le monde de Thra et comment les Skeksès se sont approprié son pouvoir, corrompant la nature et asservissant les espèces. Le récit commence alors que l’empereur des Skeksès est mourant. Se meurt aussi, Ursu, le maître des Mystiques, des créatures douces et bienveillantes, tout le contraire de ces « lézards putrides » de Skeksès. Jen, dernier représentant de la race des Gelfling, est appelé au chevet d’Ursu qui lui annonce juste avant de mourir qu’il doit partir à la recherche d’un fragment du cristal, histoire de sauver le monde toussa. Ainsi commence la quête de Jen dans le monde de Thra qui l’amèneront à faire de grandes rencontres et affronter de terribles dangers.

39721310.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

Dark Crystal accumule littéralement tous les poncifs de la fantasy:

  • un orphelin
  • un voyage initiatique
  • une espèce corrompue et son alter-ego positif
  • une prophétie
  • un artefact mystérieux

Rien de nouveau sous les trois soleils de Thra.  Et pourtant ce film à traversé les âges et les générations et fait désormais partie de la sacro-sainte liste des films culte des années 80. Il doit bien y avoir une raison ?

0638866.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Muppet Dark Crystal Show

Si l’histoire est archi classique, elle tient la route et délivre un beau message final. Le film n’est pas dépourvu d’humour non plus, surtout au travers du personnage d’Aughra (mon préféré). Dark Crystal peut se montrer cruel, en particulier avec les gentils Podlings qui se font enlever, vider leur substance vitale et réduire en esclavage. Mais ce qui fait la véritable force de Dark Crystal ce sont ses marionnettes.

Jim Henson, qui a aussi commis le non moins culte Labyrinthe (1986) et le Muppet Show est le créateur de ce film. Il s’est associé à Frank Oz pour l’animation des marionnettes et à Brian Froud pour la conception visuelle. De cet heureux assortiment, résulte un film qui a étonnamment bien vieilli. Il passe par exemple beaucoup mieux que L’histoire sans fin, que je revois pourtant toujours les yeux dégoulinants de nostalgie. Evidemment on ne fait plus les films de la même façon de nos jours mais le charme désuet des décors et des marionnettes cadre complètement avec le film et le rendu est très qualitatif.

Mis à part quelques séquences de paysages en plan large, ce que Jim Henson veut filmer ce sont ses marionnettes. Cela nous permet d’admirer le travail d’animation mais aussi de conception : les vêtements, les visages, tout est fignolé dans les moindres détails. Les Skeksès et Augrha sont particulièrement réussis, le Gelflings sont quant à eux beaucoup plus lisses, si je puis dire.

dark crystal 1982 aughra
Je vous ai à l’œil !

La faune est également très réussie depuis Fizzgig aux Garthims en passant par les échassiers du vent, pour lesquels j’ai un petit faible. Là aussi on sent l’amour du travail bien fait et l’attention portée à des créatures qu’on ne verra parfois à l’écran qu’une minute.

Dark Crystal continue d’enchanter nos âmes d’enfant près de 40 ans après sa sortie. Ce film de fantasy classique mais ô combien attachant a étonnamment bien vieilli et vaut tout à fait qu’on le voit, le re-voit et le re-re-voit de nos jours. On se laissera emporter par l’humour involontaire d’Augrha, le sens de la nature de Kira, le courage de Jen, la loyauté indéfectible de Fizzgig. On maudira la cruauté et la bêtise des Skeksès et on louera la bienveillance et le chant des Mystiques.

Informations éditoriales

Film britannique et américain réalisé par Jim Henson et Frank Oz. Sorti dans les salles françaises en 1983. Durée : 1h33.

Pour aller plus loin

Disponible sur Netflix, en VOD en DVD ou Bluray.
D’autres avis : La grande bibliothèque d’Anudar, signalez-vous en commentaire.

23 commentaires sur « Dark Crystal | Avez-vous conservé votre âme d’enfant ? »

  1. Ca fait dix ans que je dois voir ce film au moins. J’avais prévu de le faire cet été mais c’est mal barré. Heureusement si la série arrive sur Netflix je doute que le film en disparaisse prochainement, j’ai donc de la marge ^^

    J'aime

    1. 2 avantages : – c’est court – ça ne demande pas une implication intellectuelle fabuleuse. N’attends pas trop longtemps tout de même, c’est risqué. Au final le dernier maître de l’air n’est resté qu’un an.

      J'aime

  2. Pour être culte, ça l’est…et Oz+ Henson étaient au top de leur art. oz a aussi des films qui valent le détour même dans des registres moins fantastiques.
    Maintenant on peut tout faire en image mais l’animatronics et ses ancêtres gardent un charme inimitable pour les vieux enfants que nous sommes.

    J'aime

  3. J’adorais ce film. Je l’ai vu je ne sais combien de fois, et je le regarde encore avec plaisir. Il possède une magie indéniable, mais bon, il faut dire que ma moitié considère que j’ai toujours refuser de grandir…

    J'aime

    1. Haha, ça fait un film à rattraper. Après le risque avec ce genre de film c’est de ne pas le trouver aussi bien que lorsqu’on l’a déjà vu plein de fois.

      J'aime

  4. Je ne l’ai jamais vu. J’ai même ignoré son existence jusqu’à ce que le Seigneur des anneaux sorte au cinéma et que de nombreux magazines proposent des listes d’autres films de fantasy. À rattraper, visiblement.

    J'aime

  5. Je me rapelle encore parfaitement du jour où je l’ai découvert et de mon émerveillement. Il faut que je trouve le temps de le revoir (même en plusieurs fois ^^) avant d’attaquer la série 🙂

    J'aime

    1. Alors si ça peut te motiver : j’en suis à 5 épisodes de la série et c’est woaw ! Histoire classique mais quelle richesse d’univers et de personnages, c’est poignant c’est cruel (c’est pas pour les gosses) c’est bourré d’enjeux et t’as envie de savoir la suite (même si au final on sait comment ça finit vu que ça se passe avant le film).

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.