8 adaptations radiophoniques à écouter sur France Culture

france culture logo

Après vous avoir parlé des fictions radiophoniques originales de France Culture et à l’heure où je suis en train de basculer du côté livre audio de la force, je tenais à vous partager mes belles découvertes d’adaptions radiophoniques d’oeuvres existantes, toujours sur France Culture. Il s’agit d’adaptations en pièces radiophoniques (avec effets sonores et différents acteurices pour jouer les personnages) de romans. A la différence d’un livre audio, le texte n’est pas restitué dans son intégralité mais l’histoire est quant à elle bel et bien complète. C’est très chouette et toujours aussi gratuit (enfin c’est votre contribution à l’audio-visuel public qui paie, alors autant en profiter).

La supplication

Pendant des années Svetlana Alexievitch a interrogé des gens ayant vécu la catastrophe de Tchernobyl et en a tiré un livre. Certains témoignages de toute la souffrance du monde, de tout le courage du monde sont retranscrits en format radiophonique.

J’en ai pleuré. Mais vraiment. C’est beau et fort et douloureux. L’adaptation est remarquable de sobriété (faire autrement aurait été inconvenant) et prend au cœur et aux tripes. Je lirai le texte original un jour c’est certain.

Informations éditoriales : 5 épisodes de 19/20 minutes. Pas d’informations sur la réalisation ou l’adaptation, dommage. D’après le roman, La supplication : Tchernobyl, chroniques du monde après l’apocalypse (1998), de Svetlana Alexievitch. Diffusion avril 2006.

Ecouter sur France Culture. Disponible sur l’appli Radio France.

Les aventures de Tintin

5 aventures de Tintin ont été adaptées en fictions radiophoniques : Les cigares du pharaon, Le lotus bleu, Les sept boules de cristal, Le temple du soleil et Les bijoux de la Castafiore

C’est formidable ! Une replongée directe en enfance. Je les ai beaucoup lus et relus quand j’étais gamine, alors certaines cases défilaient dans ma tête en même temps que la scène jouée. Brillante adaptation très fidèle. J’espère qu’ils vont en faire d’autres.

Informations éditoriales : 5 x 5 épisodes de 24 minutes. Une coproduction France Culture, Moulinsart et la Comédie-Française avec la musique de l’Orchestre National de France. Première diffusion entre 2016 et 2020, selon le titre.

Ecouter sur France Culture. Disponibles sur l’appli France Radio.

Les liaisons dangereuses

Les liaisons dangereuses est LE roman épistolaire par excellence qui raconte au travers de lettres que s’envoient les différents protagonistes les manigances de Valmont et de la marquise de Merteuil pour dévergonder les esprits purs.

Brillante adaptation de ce roman formidable que j’avais dévoré à l’adolescence. L’adaptation est sous format épistolaire également et bien qu’il soit assez clair vu la longueur de l’adaptation qu’elles ne peuvent y être toutes, on n’y voit que du feu.

Informations éditoriales : 10 épisodes de 24 minutes. Comme les épisodes sont « indisponibles pour le moment » il n’y a aucune info sur qui a fait quoi sur le site de France Culture. D’après le roman épistolaire de Choderlos de Laclos (1782). Diffusion : janvier 2019.

Ne pas écouter sur France Culture. Non disponible sur l’appli Radio France. (sorry :'()

Le mystérieux Docteur Cornélius

Ce récit met en scène le puissant et avide Docteur Cornelius, expert en carnoplastie qui consiste à remodeler complètement l’apparence d’un individu. Un récit d’aventures aux consonnances julesverniennes aux accointances évidentes avec le merveilleux scientifique. 

J’ai découvert Gaston Le Rouge et son mystérieux docteur Cornélius avec cette adaptation radiophonique. C’est de haut vol. Un peu long peut-être, il y a 35 épisodes ! Je me demande du coup si le texte n’est pas complet. Une chouette façon de (re)découvrir un classique du début du siècle.

Informations éditoriales : 35 épisodes de 29 minutes. Par Edith Loria, d’après le roman éponyme de Gustave Le Rouge (1912). Diffusion : juillet/aout 2019 (mais il me semble me rappeler que la diffusion originale est plus ancienne).

Ecouter sur France Culture.  Disponible sur l’appli Radio France.

Le mystère de la chambre jaune

Rouletabille est appelé à la rescousse pour élucider la tentative de meurtre sur Mademoiselle Stangerson. Un presque huis clos dans un château, un mystère de chambre close très intriguant, une atmosphère inquiétante. Rien ne déstabilise le sacré Rouletabille.

J’adoré « relire » Le mystère de la chambre jaune, une de mes grandes lectures d’enfance dont j’ai par bonheur gardé l’exemplaire (avec les jeux en fin d’ouvrage des anciens Folio Jeunesse, quel dommage qu’ils aient supprimé ça), avec cette adaptation. Encore une fois, c’est excellement adapté avec des acteurices au top.

Informations éditoriales : 25 épisodes de 29 minutes. Par  Philippe Derrez, d’après le roman éponyme de Gaston Leroux (1907). Réalisation de Jean-Jacques Vierne. Diffusion : juillet 2020.

Ecouter sur France Culture. Disponible sur l’appli Radio France.

Le Grand Meaulnes

François raconte la vie d’Augustin dit le Grand Meaulnes, son ami pour qui il a la plus grande fascination. Celui-ci tombe amoureux d’Yvonne rencontrée lors d’une fête étrange, presqu’en dehors du monde, dans laquelle il s’est retrouvé par hasard. Il n’aura ensuite de cesse que de la retrouver.

J’ai hésité à vous en parler de celui-ci car je suis complètement passée à côté. J’avais beaucoup aimé la lecture du roman quand j’étais ado. Cette « relecture » m’a profondément ennuyée. Cependant, je ne pense pas que l’adaptation soit en cause, elle est aussi qualitative que d’habitude. Question d’humeur du moment ou de goûts qui ont changé avec le temps.

Informations éditoriales : 5 épisodes de 28 minutes. Réalisé par Sophie-Aude Picon, d’après le roman éponyme de Alain-Fournier (1913).

Ecouter sur France Culture. Disponible sur l’appli Radio France.

Le hussard sur le toit

Jean Giono raconte une version fantasmée de l’épidémie de choléra de 1832 en s’attachant au pas d’un colonel de hussard en fuite, Angelo, qui va traverser un pays dévasté, y faire des rencontres, y subir des quarantaines et même se faire accuser d’empoisonner les fontaines ce qui va avoir pour effet de le faire se cacher sur les toits.

Encore une relecture me direz-vous puisque j’ai lu ce roman ado (once again, France Culture est un formidable catalyseur de souvenirs d’enfance). Bien que ne l’ayant plus vu depuis bien 20 ans, ce sont les images du film qui me sont revenues en tête lors de mon écoute. Ce fut donc une écoute très imagée  et à nouveau formidable ! Quel récit !

Informations éditoriales : 15 épisodes de 28 minutes.  Réalisé par Claude Mourthé, d’après le roman éponyme de Jean Giono (1951). Diffusion en janvier 2021. Diffusion originale : 1981.

Ecouter sur France Culture. Disponible sur l’appli Radio France.

Arsène Lupin : L’aiguille creuse 

Arsène Lupin aurait-il trouvé plus fûté que lui en la personne de Isidore Beautrelet, lycéen audacieux qui joue les détectives amateurs ? Où se cache l’Aiguille Creuse ? Un chouette roman d’enquête et d’aventures qui va puiser dans les secrets de l’Histoire de France.

Vous l’aurez deviné, c’est encore une « relecture ». Le format enquêtes/aventures sert particulièrement bien le format radiophonique : c’est rythmé plein de rebondissements et, au contraire du Mystère de la Chambre Jaune, je ne me rappelais plus de rien, mis à part que cela impliquait l’Aiguille d’Etretat qui exerce depuis cette époque une certaine fascination sur moi.

Informations éditoriales : 4 épisodes de 29 minutes. Réalisé par Michel Sidoroff et adapté par Gabor Rassov, d’après le roman éponyme de Maurice Leblanc (1909). Diffusion en mars 2021.

Ecouter sur France Culture. Disponible sur l’appli Radio France.

Je vous ai présenté les pièces radiophoniques que j’ai écoutées. Bien sûr il y en a plein d’autres parmi lesquelles piocher. La plupart peuvent être trouvées sous le label Le feuilleton sur France Culture. Vous pouvez aussi jeter votre dévolu sur les fictions originales de France Culture dont je parlais il y a peu.

15 commentaires sur « 8 adaptations radiophoniques à écouter sur France Culture »

  1. « 8 adaptations radiophoniques »… 8… 8 ? 8 ?! Toujours plus ! ^^
    Bon, vu ma capacité à écouter des trucs, ce n’est pas pour moi, mais faudrait vraiment que je jette une oreille sur au moins une adaptation de Tintin, pour voir ce que ça donne – ce que je me dis à chaque fois qu’ils en sortent une nouvelle. >.<
    Sinon, après les Rougon-Macquart, la relecture des Arsène Lupin ? 😇

    J'aime

    1. Oui mais là c’est à peu près complet et je ne pense pas en écouter d’autres vu que je suis passée au livre audio. Les adaptations radiophoniques il y aura un volume 2 à un moment donné parce qu’il en manque, il en sort encore et j’ai l’intention de les écouter ^^
      Après les Rougon Macquart on relit la saga des Angélique, tu veux te joindre à nous ?

      J'aime

      1. Euh… alors… comment dire… c’est vraiment dommage mais je viens de me rappeler que j’ai déjà une autre LC de prévu avec moi-même pendant pile toute la période où vous lirez « Angélique », ça ne va donc malheureusement pas être possible pour moi, j’en suis évidemment le premier déçu. 🙈

        Aimé par 2 personnes

    1. Ha mince, mais pour quelle raison ? J’adore ce bouquin, son ambiance délicieusement désuète, son mystère, Rouletabille, le plan en début d’ouvrage, je kiffe quand il y a des plans en début d’ouvrage. Je le relirai certainement en papier un jour.

      J'aime

  2. ahlala La supplication mais ce podcast. J’ai entendu parler du roman par Craig Mazin qui a fait l’excellente série Chernobyl. Puis le podcast, je l’ai écouté grâce à toi, pendant le confinement alors que je déambulais dans les allées d’un cimetière (c’était calme, sans contrôle, propice à cette écoute). J’ai bien chialé aussi.
    Moi aussi je lirai le roman un jour.

    (et j’ai ajouté pleins de nouveaux podcasts, toujours grâce à toi ma pourvoyeuse de pistes audio :p )

    J'aime

    1. Woah dans un cimetière, tu as le sens de la dramaturgie dis donc XD C’est très impressionnant, et je pense que si j’avais pas vu Chernobyl, je ne me serais pas arrêtée dessus.
      Ah 😅 Bonne écoute alors, moi je vais calmer sur les podcasts car je suis passée au livre audio et c’est sacrément chronophage.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.