Vers Mars | Et ça repart !

vers mars mary robinette kowal

Vers Mars est un roman écrit par Mary Robinette Kowal et traduit de l’anglais par Patrick Imbert. Il est le second tome de la saga de Lady Astronaute qui revisite la conquête spatiale des années 60 de façon uchronique. Publié chez Denoël Lunes d’Encre, vous pouvez le trouver dans les librairies depuis le 6 octobre 2021. Enfilez votre combinaison, vérifiez votre oxygène, on part en voyage vers mars avec Elma York…

De la Lune à Mars

Plusieurs années ont passé depuis qu’Elma est devenue la première Lady Astronaute. La conquête des étoiles a progressé et il existe à présent une base lunaire, Artémis, et une station orbitale, Lunetta. Un voyage vers Mars est en préparation. Elma ne devait pas y participer de prime abord. Jusqu’à ce qu’on lui propose d’intégrer l’équipe car elle a un gros potentiel publicitaire du fait de sa médiatisation et qu’être visible est important pour avoir des fonds. Sauf que son arrivée dans l’équipe signifie qu’une de ses collègues a dû s’en retirer : son amie Helen. Ce qui ne sera pas sans conséquence pour son entente auprès des autres membres de l’équipage.

Où étiez-vous quand la sonde Friendship a atterri sur Mars ? Vous vous souvenez ? Moi, je m’apprêtais à quitter  la Lune. Je terminais une mission de trois mois à la base Artemis, notre minuscule colonie, où j’étais chargée d’accompagner des géologues sur différents sites d’études.
(incipit)

En parallèle le mouvement Earth First dont les objectifs sont de faire cesser le financement par l’Etat des voyages spatiaux afin d’allouer l’argent à s’occuper des problèmes sur Terre. Un mouvement qu’on ne peut pas dénigrer attendu que des centaines de milliers d’humains qui ont subi les conséquences de la météorite ont été plus ou moins abandonnés, surtout les populations noires. D’un autre côté, la fuite vers les étoiles semble être la seule solution viable pour échapper au réchauffement climatique causé par la météorite, dont on commence à voir l’impact au travers d’extraits de coupures de presse énumérant canicules et tempêtes.

Aventure spatiale et sociale

Un large partie du récit se passe à bord de la Niña et la Pinta, les deux vaisseaux qui volent vers Mars côte à côte, et plus particulièrement sur la Niña, celui d’Elma. Un récit de vie quotidienne dans un espace réduit dans lequel sont enfermés des gens qui ne s’entendent pas forcément et qui doivent collaborer pour arriver à bon port. Un microcosme régulièrement mis à mal par des imprévus, de la toilette en apesanteur qui refoule (pipi volant inclus) à une épidémie fulgurante d’infections à l’E. coli

Un microcosme qui tend aussi à reproduire les inégalités sociales terriennes à savoir le sexisme et le racisme. La prépondérance de ces deux sujets s’inverse cependant par rapport à Vers les étoiles, davantage porté par ses luttes contre le sexisme. Vers Mars met plus en avant les inégalités liées au racisme.

Où étiez-vous lorsque la Première Expédition Martienne a quitté l’orbite terrestre ? Vous vous souvenez ? On m’assure que, sur Terre, un quart de la population regardait l’évènement à la télévision ou au téléscope. D’autres ont préféré la radio. Sur la Lune, tout le monde y a assisté.

Si j’ai trouvé le traitement bien moins subtil que dans le premier tome, il n’en reste pas moins que les pages se tournent fébrilement. Comme lecture du soir avant de s’endormir ce n’est DU TOUT efficace, je vous le dis ; vous risquez d’y être encore à 2h du mat.

Le récit est principalement tourné vers ses personnages, qu’on adore (Elma !) ou déteste (DeBeer), qu’on voit évoluer (Parker !) ou qui nous émeuvent (Estevan et Rafael). Un troisième tome,  The Relentless Moon, est sorti en 2020 aux US, j’espère que l’on pourra compter sur une traduction française. Un quatrième est d’ors et déjà prévu pour 2022. Je trouverais aussi super chouette de voir cette saga adaptée en série, les séries spatiales ont le vent en poupe en ce moment, autant en profiter !

Vers Mars c’est : des personnages attachants, des rebondissements page turner, des réflexions sur les inégalités de genre et de race combotent efficacement pour nous offrir une formidable aventure spatiale et sociale qui fait suite à Vers les étoiles.

Informations éditoriales

Roman écrit par Mary Robinette Kowal. Tome 2 de la saga « Lady Astronaute ». Publié chez Denoël Lunes d’Encre en 2021. Traduit de l’anglais (US) par Patrick Imbert. Titre original : The Fated Sky. Illustration de couverture par Matthias Haddad. 446 pages.

Pour aller plus loin

Sur le blog, découvrez la chronique du tome 1, Vers les étoiles.
D’autres avis :  Un papillon dans la Lune, De livres en livres, Le culte d’Apophis, L’épaule d’Orion, Au pays des cave trolls, Les lectures du maki, L’ours inculte, ou signalez-vous en commentaire.

28 commentaires sur « Vers Mars | Et ça repart ! »

      1. Prochainement je ne pense pas ! J’ai pas mal d’autres choses dans ma PàL que je veux lire avant de racheter des romans. Mais un jour, oui, je pense, parce que le premier avait été une vraie bonne surprise donc j’espère que celui-ci le sera aussi.

        Aimé par 1 personne

  1. « à une épidémie fulgurante d’infections à l’E. coli » : rien de tel qu’une petite épidémie pour se changer les idées du quotidien. 🙉
    Ça existe déjà, ça s’appelle « For All Mankind ». 😇
    Bon, va falloir que je m’y mette, je commence à accumuler du retard sur l’autrice. ^^’

    J'aime

    1. Faudrait dire à celui qui a manigancé le covid19 que son idée est éculée, déjà vu 1000 fois, y inclus dans l’espace.
      Oui mais non je suis sûre que c’est pas la même chose :p (réponse dans les 2 mois à venir vraisemblablement).
      Excellente idée ^^

      J'aime

  2. Chouette, c’est cool de voir que ça reste bien sur ce deuxième tome, même si un tout petit peu moins.
    Moi c’est le « pipi volant inclus » qui m’a fait rire 🤣

    J'aime

  3. 😀 le titre (facile mais très amusant et pas con)

    Je sais pas si Vers les étoiles est déjà sorti en poche mais j’ai bien l’invention de me le prendre dès que. La suite aussi quand viendra son tour.
    Ça semble toujours très bon.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.