Anthologie officielle des Utopiales 2021

L’anthologie officielle des Utopiales 2021 a été publiée, comme d’habitude chez ActuSF. Elle contient une préface de Jérôme Vincent et 12 nouvelles, sur la thématique du festival : Transformations. Un an après ma lecture consolatoire de l’antho du non-festival de 2020, j’ai lu celle-ci directement après mon retour des Utos.

Mesurer l’empreinte, Claire Duvivier

Un phénomène aussi étrange qu’effrayant, que l’on appelle la griffe, s’est produit au cœur de Paris : un décalage/déplacement spatio-temporelle affecte les gens et les choses de tout un quartier. Des habitants disparus, des voitures encastrées dans le mur, des objets ou des gens qui ne respectent pas les lois de la physique. Un arpenteur vient mesurer le décalage une fois par an. 

Parfaite entrée en matière avec cette nouvelle qui s’empare magnifiquement de la thématique. Claire Duvivier est décidément à suivre, en format long comme en format court.

🐲🐲🐲🐲🐲

Empatia, Christophe Siébert

Récit d’un flic qui, des années plus tôt, s’est vu imposé un implant dans son cerveau. Une expérience destinée à rendre les flics hyper empathiques pour améliorer leur efficacité. La situation s’avère vite insupportable pour le groupe de cobayes et ceux-ci mettent fin à leurs jours les uns après les autres.

Une nouvelle qui aborde les thématiques de l’aliénation, de la liberté individuelle (ou plutôt son absence), des manipulations neurologiques et de transhumanisme.

🐲🐲🐲🐲

Ma puce, Elisa Beiram

La protagoniste porte une Puce qui prend son contrôle lorsqu’elle doit travailler. Une façon de se libérer d’un asservissement… Ou de perdre le contrôle sur une partie de sa vie.

J’ai trouvé la nouvelle confuse ce qui montre sans doute très bien la confusion du personnage qui en vient à perdre totalement le contrôle mais ça m’a empêché de prendre part à l’histoire.

🐲🐲

Catharsis, Isabelle Bauthian

Belton meurt par accident. Il ne souhaitait pas le faire, mais il avait pour finir uploadé sa conscience sur ordinateur. Ce qui permet à Colin, son conjoint, de lui parler.

Un texte que j’ai cru parler de transhumanisme et qui pour finir parle d‘amour, tout en restant dans la thématique.

🐲🐲🐲🐲

15:51-58, Jean Baret

Une télé-réalité façon Koh-Lanta « Le Loft Jumanji de la Tentation du Vrai Prophète » est organisées pour départager 5 prophètes : Jésus , Raël, Bouddha, Moïse et Tom Cruise. Mohammed a été retenu à l’aéroport. 

C’est drôle et irrévérencieux. Se moque à la fois de la religion et des télé-réalités. Ca m’a un peu fait penser à American Gods (la série, pas lu le livre) dans la thématique des anciens dieux qui sont mis à mal par les dieux modernes : les medias.

🐲🐲🐲🐲

Arnaque, prothèse et recyclage, Luce Basseterre

Un vaisseau spatial est victime d’une piraterie avec la complicité de l’IA de bord et du mousse. Ils se font voler leur vaisseau et se retrouvent coincés sur celui qu’ils étaient sensés remorquer. Se passe dans le monde des Fenjicks, mais est indépendants des 2 romans liés à cet univers.

Une nouvelle de survie en territoire spatial. Il s’agit de changer ses billes pour s’adapter à une situation indésirable. Je me suis demandée s’il ne s’agissait pas d’un origin story de personnages issus d’un des romans.

🐲🐲🐲

Transdivinité, Morgane Stankiewiez

Aphrodite est furieuse car on lui a interdit l’accès au temple de la guerre car elle est une femme et que celui-ci serait réservé aux hommes. Sappho et Hécate l’aident à accomplir sa vengeance : Arès sera désormais une femme.

Vu comment se termine la nouvelle, elle tient de l’anecdote rigolote et c’est tout. Les dieux grecs sont des connards misogynes.

🐲🐲

L’appel, Katia Lanero Zamora

L’appel raconte l’histoire d’une jeune fille aimé par sa famille mais a tendance à être ostracisée par les autres. Chaque nuit, des habitants de son village sont appelés Hors la Ligne. Elle ne sait pas pourquoi et cela la rend d’une curiosité extrême. Mais pour aller Hors la Ligne il faut être appelé. Mais l’appel ne vient pas pour elle. Des étrangers convoitent leurs terres car elle produit de la roche noire qui a des propriétés magiques et vont mettre à mal leur équilibre.

Comme souvent dans les nouvelles de fantasy, la pose du background donne surtout envie d’aller plus loin que la nouvelle. Sympathique à lire même si j’ai deviné le fin mot de l’histoire assez rapidement.

🐲🐲🐲

Le projet Thermopyles, Richard Canal

Pendant que le monde se meurt d’un virus qui mute en permanence et que les dirigeants mettent tous leurs efforts dans un programme spatial destiné à fuir la Terre, les Kapigu, peuple autochtone d’Amérique du Sud, attendent le jour de la Transformation quand 197 soleils illumineront le ciel.

Entre les affres de la politique onusienne et la jungle amazonienne, le texte joue avec les clichés sur un ton ironique.

🐲🐲🐲

La bande se métamorphose, Karim Berrouka

Une bande de gosses trouvent un vieux livre dans une langue étrange. Suite à la transformation en crapaud de leur prof de latin qui a lu à haute voix un passage, ils comprennent que le livre contient des formules de métamorphose. Ils s’amusent ensuite à se transformer en toutes sortes d’animaux. Mais quand il s’essaient à la métémophose en créatures imaginaires, les ennuis commencent…

Une rigolote histoire d’amitié et de bêtises d’enfants. J’ai juste trouvé la résolution très facile.

🐲🐲🐲

La Planète Cité, Camille Leboulanger

La Planète Cité est un texte atypique. Pas de personnages autre que la Terre elle-même, pas d’intrigue. Il donne l’impression d’être une conférence ou un article de presse par un extraterrestre. Camille Leboulanger nous décrit comment la Terre est devenue une planète cité (à l’instar de Trantor ou Coruscant).

La perspective est aussi épouvantable à imaginer qu’intrigante à explorer mais le texte ne m’a pas emballée.

🐲🐲

Après l’Eden, Sylvie Denis

Tiéol et quelques uns de ses amis se sont séparés de leur tribu d’origine pour fonder la leur. Iels sont à la recherche d’une Fontaine. A l’aide d’un.e Fontainier.ère, la Fontaine pourvoit à tous leurs besoins. Iels sont des deux sexes, une évolution de l’espèce lui est expliquée en cours de récit. Mais ils vont faire la connaissance d’une tribu qui a recréé les différences sexuées en demandant des hormones à sa Fontaine. 

Un texte plaisant qui montre la confrontation avec cette tribu sexuée, pas vraiment par choix car imposé par le chef du village. Il est intégralement écrit en language inclusif, ce qui fait qu’on n’est vraiment pas tenté d’accoler un genre ou l’autre aux personnages 

🐲🐲🐲

Le texte de Claire Duvivier, L’empreinte, surnage au-dessus des autres.  3 autre textes sont également remarquables : Empatia de Christophe Siébert, 15:51-58 de Jean Baret et Catharsis d’Isabelle Bauthian. 5 autres sont sympathiques et 3 n’ont pas su m’emporter. Un bilan plutôt positif pour cette nouvelle édition de l’anthologie des Utopiales.

Informations éditoriales

Anthologie publié sous la direction de Jérôme Vincent chez ActuSF en 2021. Les auteurs et textes sont tous cités dans la chronique. Couverture par Alex Alice. 325 pages.

Pour aller plus loin

Mes impressions sur les anthologies précédentes : 20202019 – 2018 – 2017 –2012 – 2011 – 2010.
D’autres avis : ,ou signalez vous en commentaire.

14 commentaires sur « Anthologie officielle des Utopiales 2021 »

  1. J’ai envie de l’acheter juste pour le texte de Claire Duvivier (et un peu quand même celui sur la mythologie grecque ^^). Merci pour ton retour 🙂

    J'aime

  2. Tom Cruise?!? Tom Cruise?!? Tom Cruise dans un etxte de Jean Baret?!? J’en reviens pas 😂😂 Qu’est-ce qu’il fait, il essaye de convertir le public à scientologie? 🤣
    Merci pour ce compte-rendu, vu que je n’ai pas prévu de lire cette anthologie.
    Mais quand même, Tom Cruise dans un texte de Jean Baret……………. 🤣

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.