Barry Lyndon |Le destin tragique d’un arriviste

Impressions n°99

En vue de ma visite à l’exposition Stanley Kubrick à la cinémathèque de Paris, j’ai revu le seul Kubrick que je possède en DVD : Barry Lyndon. Qui est accessoirement mon préféré.
 
Je me suis demandée si, après plusieurs années sans l’avoir vu et le temps passant, je n’allais pas le trouver longuet. Je me rappelais que le film était très lent, d’une lenteur mélancolique. Je craignais de ne plus avoir la patience de le voir en entier, vu ma grande difficulté à rester concentrée sur un film.

Lire la suite