Les Dystopiales ou l’histoire d’une triple dédicace

Visites guidées.

Les Dystopiales, soirée-rencontre avec différents auteurs se tenaient ce mardi 15 novembre à la librairie Charybde dans le 12ème à Paris.

 
Ce fût l’occasion pour moi d’une petite séance de rattrapage des Utopiales car j’y avais acheté Le Dragon Griaule de Lucius Shepard mais avais manqué l’occasion de le faire dédicacer par l’auteur. Et voilà que j’apprends que, non seulement l’auteur, mais aussi le traducteur et l’illustrateur de la couverture seraient présents aux Dystopiales. J’y ai couru et ça donne ça …

L’œil du Dragon …
 
Dédicace de l’auteur, que j’ai un petit peu de mal à déchiffrer …
 
Dédicace du traducteur, Jean-Daniel Brèque.
Oui, c’est Trigger Lilly, c’est fait exprès.
N’empêche Lilly la Gâchette, ça pète.
 
Dédicace de l’illustrateur, Nicolas Fructus.
Juste … Wouach !
 
Vous avez le droit d’être jaloux.

12 commentaires sur « Les Dystopiales ou l’histoire d’une triple dédicace »

  1. *mode fangirl* hihi 😀

    Je ne sais plus trop combien de temps ça a pris, pas fait attention, ptètre 15 minutes ?

    Efelle, tout à fait. Avant moi, il y avait 2 personnes pour dédicacer Kadath, et les deux dessins n'avaient rien à voir, il a même improvisé un Chtuluh à la demande de la personne qui attendait son dessin.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.