Utopiales 2017 | Le temps passe …

utopiales-2017-affiche

Visite guidée n°104

Me voici de retour des Utopiales, avec plein de chouettes chose dans la tête. Ce fût aussi le cas de  plus de 90 000 visiteurs, soit un record total de participation ! Suivez le guide pour un résumé possiblement non exhaustif de ce que j’ai pu y trouver cette année.
Pour voir les photos en plus grand, cliquez dessus.

Commençons par notre traditionnelle séance de name-dropping des personnes que j’ai pu y croiser: Vert et Mr Vert, shaya, Lhisbei et Mr Lhisbei, Cédric, Lorkhan, Gromovar, Xapur, Anudar, Mariejuliet, C’eraunavolta, Marmotte (dont je n’ai pas retrouvé l’adresse de blog), lutin82, Nicolas Winter, Jae-lou, P’tite trolle, Arieste, Tortoise, Alias, Bertrand, Jocelyn, Isil, Martlet, Lalex. Et de regretter l’absence de Lune, Cornwall et Elessar.
Si jamais je vous ai oublié, n’hésitez pas à me le signaler.

Conférences et autres 

J’ai assisté à 5 conférences :
  • Rétrospective Lovecraft. Tout à fait intéressante même pour quelqu’un n’y connaissant rien. Malheureusement j’ai un peu piqué du nez par moment, par manque de sommeil.
  •  La femme est-elle l’avenir du space opera ? Avec une quintette d’autrices de space opera. Une chouette conférence avec des propos intenses et une émulation vers un avenir plus radieux pour les femmes en SF qui a vraiment fait chaud au cœur. Ayant légèrement piqué du nez encore, je vais peut être même me la réécouter.
  • La police prédictive. Un monde de fou attendait pour assister à cette conférence, j’ai bien failli laisser tomber. Et j’ai bien fait de ne pas, c’était super intéressant et tellement d’actualité.
  • L’agence spatio-temporelle de la science-fiction. Tombée là un peu par hasard et beaucoup parce que Laurent Genefort y participait. Un David Calvo en roue libre, du name dropping d’œuvres de SF avec du voyage dans le temps dedans et des intervenants très érudits sur la question.
  • Le personnage non blanc. Sa représentation dans la SF. Une conférence intense, le pendant racisé de la conférence sur les femmes dans le space opera qui met en lumière un sujet dont on ne parle pas encore suffisamment.

 

J’ai vu moins de conférences que les années précédentes mais elles étaient de haute tenue, avec des intervenants passionnés et passionnants.
Je m’interroge sur quelles conférences rattraper dans l’après-coup. Si vous avez à une conférence que vous considérer comme immanquable, mentionnez-la en commentaire.
Bonus: toutes les conférences à rattraper sur le site d’ActuSF (scroller vers le bas de la page).
J’ai aussi assisté à la projection du film La jetée de Chris Marker et au cours qui a suivi. J’ai appris plein de choses et mieux compris ce film expérimental (le film est composé de photos) mais indispensable pour qui s’intéresse au cinéma de SF.
 
Et à l’enregistrement en direct de l’émission Mauvais Genres Les vertiges du temps. A écouter ou réécouter sur le site de France Culture. C’était cool de mettre un visage sur la voix si familière de François Angelier et de faire partie du public simplement d’une émission que j’écoute depuis des années. J’aurais bien voulu faire de même avec les deux émissions de La méthode scientifique qui ont été enregistrées juste avant mais j’étais occupée ailleurs.

 

 

Etats généraux de l’imaginaire

 

Bon moment d’émulation intellectuelle mais j’ai trouvé que par moment ça tournait un peu en rond. Je ne sais pas trop ce qu’il va découler de tout ça. En tout cas moi ça m’a donné envie d’être plus active en tant que blogueuse car la prescription de nos jours commence par Internet. Petit goutte d’eau dans la blogosphère, je peux participer à l’océan de recommandations que les potentiels lecteurs et lectrices peuvent y trouver.

 

Expositions

Laurent Durieux réalise des affiches de films alternatives. J’adore son travail !

 

 

La horde du contrevent par Eric Henninot. Une exposition des planches originales et études de l’adaptation du célèbre roman d’Alain Damasio. Comment dessiner le vent ? Réponse en lisant la bd.

 

 

Le tribut par Benjamin Legrand et Jean-Marc Rochette. Cette exposition est organisée à l’occasion de la sortie du dernier tome de la saga culte. Je n’en avais jamais entendu parler (mais connait mal la cb) et les dessins ne m’attirent pas du tout.
A corps parfait, l’homme réparé, remanié, augmenté. La nef des sciences, l’Inserm et C’est dans l’air s’associe pour parler des modifications faites au corps pour le réparer.
La tram’ du temps, M.Labt, D. Vaute, J. Guéguen, T. Drieu. Des planches de végétaux et d’animaux datant des premiers temps de la Terre. Ok sympa. Par contre la description dans le fascicule des Utopiales envoyait tellement du rêve sur cette expo que j’ai été déçue.
Le cabinet mirifique du Professeur Berlupin, Guillaume Habert. Cabinet de curiosités foutraque d’un Professeur de l’étrange. Beaucoup d’objets, beaucoup de petites histoires à lire. Il y avait possiblement de quoi passer deux heures. Je ne l’ai pas fait (le temps tout ça) et ait picoré avec bonheur et hasard sur les petits papiers descriptifs.

 

Galactik Bricks 2 Legonization. La flotte spatiale réalisée en Lego en 2015 est arrivée sur Mars. Voici venu le temps de la terraformation. Des petites et grandes mains se sont attelées pour nous proposer un univers coloré en reprenant les pièces de la flotte démantelée. Projet fou. J’aime beaucoup. Ca me rappelle quand j’étais gamine avec mon cousin on avait un jour monté toute une histoire en Lego pour construire une base spatiale et une fusée pour aller sur la Lune.

 

 

Du côté des jeux vidéos, on pouvait profiter d’artworks du jeu Out There et Endless. Je n’ai pas joué à Endless mais je vous conseille Out There, une sorte de livre dont vous êtes le héros avec de la gestion de ressources où on meut beaucoup (mais sans que ce soit frustrant).

 

 

Avec regret, il ne m’a pas été possible de faire l’exposition La bibliothèque, la nuit car arrivée le vendredi, je me suis très rapidement entendue dire par des collègues blogueurs que les inscriptions avaient été prises d’assaut et qu’il n’y avait plus de place. Dire que l’exposition était de passage à la BnF à Paris cet été -_-
Ce vaste programme a également été entrecoupé de tas de discussions  avec certaines des personnes mentionnées en tête de billets. Ce fut le maître mot de cette édition où j’ai plus encore qu’à l’habitude fait la mauvaise élève. Au bar de Mme Spock, au restaurant La loco et aux détours des rencontres dans les allées et la librairie pour le principal.
Du côté des achats, j’ai été over-raisonnable : 3 livres d’or de la SF et la BD Mars Horizon, lecture du mois de novembre avec le bd-club Comic Whales. Je dois encore me procurer l’anthologie des Utopiales de cette année : quand je me suis décidée à la prendre il n’y en avait plus (90 000 visiteurs que voulez-vous, on ne peut pas lutter).
Le succès grandissant des Utopiales est hallucinant, extraordinaire. J’en suis ravie. Par contre, le samedi il devient difficile de circuler et d’assister aux conférences auxquelles on souhaite participer. J’espère que les organisateurs sauront trouver une solution à cet épineux problème tout en continuant à nous proposer un programme à la hauteur de nos attentes dans un lieu facile d’accès.
Rendez-vous l’an prochain du 31 octobre au 5 novembre pour la 19ème édition du festival sur la thématique du Corps !

 

 

 

20 réflexions sur “Utopiales 2017 | Le temps passe …

  1. Merci pour le récap! Des tas de choses intéressantes. Ça donne vraiment envie.
    Heureusement il y aussi quelque chose sur Lovecraft à Sèvres, j'espère réussir à me décrocher de mon assiette à temps pour y aller (c'est à 14h). :p

    J'aime

  2. Plein de monde oui, mais j'ai trouvé (en tout cas de mon petit point de vue personnel à moi) que c'était une des meilleures éditions de ces dernières années. J'y ai pris beaucoup de plaisir, en confs comme en expos ou en papotages divers. Un excellent cru !
    Content de t'y avoir revue ! On remet ça l'année prochaine. 😉

    J'aime

  3. Il ne me reste plus qu'à écouter les conférences maintenant 😀 (je crois ne pas avoir terminé mon tour de celles de l'année dernière qui m'intéressaient). Les expositions m'avaient l'air fort intéressant ! Côté achat, j'approuve : tu es raisonnable.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s