Funan | Survivre aux Khmers rouges

Funan denis do

Impressions.

Funan est un film d’animation réalisé par Denis Do et distribué par Bac Films. Il est sorti le 6 mars 2019 dans les salles françaises et traite de la prise de pouvoir du Cambodge  par les Khmers rouges. Il a reçu le Cristal du Long Métrage 2018 d’Annecy. Suivez-moi au Cambodge pour un périple difficile mais poignant et nécessaire.

Funan commence en avril 1975 lors de la prise de Phnom Penh par les Khmers rouges et son évacuation forcée. La famille de Chou est déportée comme les autres. C’est sur les route qu’elle et son mari, Khuon, perdront leur fils et passeront les 3 années suivantes à essayer de le trouver. Les séquences du film alternent entre deux points de vue :

  •  le quotidien du camp où sont retenus Chou et sa famille où les violences, la faim, l’épuisement, le viol auront raison de plusieurs de ses membres
  • le point de vue de Sovanh leur petit garçon, souvent silencieux : brinquebalé dans différents camps, il devra grandir au milieu de la propagande khmer, les privations et sans ses parents.

funan denis do khmer rouge

Ce film peut-il être vu par des enfants ? Il est toujours délicat de répondre à cette question. Funan ne bénéficie pas du traitement de Parvana ou Ma vie de courgette, à savoir un sujet difficile mais qui peut -doit- être vu par un public jeune, accompagné d’un adulte qui pourra debriefer le film. Funan me semble davantage être dans la veine du Tombeau des lucioles ou de Valse avec Bashir et s’adresser exclusivement à un public adulte.  Même si la violence est le plus souvent hors champ, ce qu’on y voit peut être très difficile à verbaliser pour un gamin ou une gamine. Non pas que je crois qu’il faille masquer les yeux innocents de la jeune génération, que du contraire, mais le film n’est simplement pas pédagogique. Ce n’est absolument pas un reproche, juste un parti pris de réalisation.

Funan fait office de mémoire qui mêle la grande Histoire, celle d’un génocide qui a fait près de 2 millions de victimes, à une histoire familiale. Denis Do, dont c’est le premier long métrage, raconte, selon ses propres termes, par une « fiction basée sur des faits réels« , le parcours et la fuite du Cambodge de sa mère et de son grand frère. Je trouve qu’il fait ça très bien. On est là-bas dans ces paysages magnifiques qui contrastent de façon absurde avec l’horreur de la situation. On est pris aux tripes devant cette violence infligée gratuitement au nom d’idéaux liberticides et somme tout assez hypocrites. J’aime aussi le parti pris graphiquesimple et pourtant très riche en couleurs et en expressions.

funan denis do paysage déportation

Vous aurez peut être du mal à trouver Funan dans les programmes cinéma, en cause une distribution assez aléatoire. Il vaut cependant de faire l’effort d’aller le chercher ailleurs ou à des heures moins grand public, si cela vous est possible.

Funan est un film d’animation à destination des adultes à voir absolument si vous le pouvez étant donné une distribution qui n’est pas la hauteur du film. Il retrace avec émotion et sobriété le parcours d’une famille cambodgienne séparée et opprimée par les Khmers rouges.

Informations éditoriales

Film cambodgien, français, luxembourgeois et belge réalisé par Denis Do. Scénarisé par Denis Do, Magali Pouzol & Elise Trinh. Sorti dans les salles françaises en mars 2019. Durée : 1h22.

Pour aller plus loin

Focus sur 3 films d’animation pour adultes
Funan est l’ancien nom donné au Cambodge, entre le I et le VIIè siècles. Cet article de « à voir à lire » parle de nostalgie des temps anciens, avant les Khmers, pour expliquer le titre. Cela me fait un peu penser au film Urga, dont le titre est empreint de nostalgie également. Impressions ici.
A écouter :  l’entretien de Denis Do au micro du podcast No Ciné.
D’autres avis : Baz-art, ou bien signalez-vous en commentaire.

16 commentaires sur « Funan | Survivre aux Khmers rouges »

  1. Bon mon com via le smartphone ne voulait pas du tout passer. Je disais donc :
    Un très bel avis qui montre ô combien ce film doit être fort et nécessaire de le voir. En tout cas, je suis très intéressée et espère bien le trouver à mon retour.

    J'aime

  2. Il ne passe pas (plus ?) par chez moi, ça règle la question. Mais je le rattraperai ultérieurement à coup sûr vu ce que tu en dis, d’autant plus que c’est un sujet que je ne maitrise pas. ^^’

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.