Les Utop’ jeunesse 18

utopiales 2018 jeunesseImpressions

Utopiales jeunesse 2018 est un recueil de 5 nouvelles publié à l’occasion des Utopiales 2018, grand rendez-vous annuel des passionnés de science-fiction. Ce court volume fait écho à l’anthologie officielle également publié chez ActuSF et se veut destiné au jeune public du festival. Prise de curiosité, j’en ai fait l’acquisition et vous partage mes impressions.

Utopiales jeunesse 2018 est composé de trois textes (non inédits) écrits par des autrices confirmées mais aussi de deux textes de jeunes auteur-autrice de niveau collège et lycée qui ont remporté le concours de nouvelle jeunesse organisé par les Utopiales.

Commençons par les jeunes donc…

Un programme sachant tuer de Nils Bouchet nous parle d’immortalité, de surpopulation et d’anticipation des crimes dans un futur très lointain. Nouvelle mode de Louane Roland est une utopie dans laquelle la jeune héroïne possède le pouvoir de faire des rêves prémonitoires.

Il est intéressant de voir comment la jeunesse s’empare des codes de la science-fiction pour produire un texte qui tient la route et bien écrit. Je leur tire mon chapeau.

Place aux adultes…

Mélomania de Sylvie Lainé est une nouvelle rigolote et touchante. Une femme se fait greffer une main sur son ventre pour son frère qui a perdu la sienne dans un accident. Une fois arrivée à maturité, la main est sensée être déplacée sur le bras du frère. Mais si cette main dont l’emplacement est ma foi judicieux pour jouer du piano devenait mélomane ?

Crève-horizon de Danielle Martinigol lie une jeune fille prétendument folle, enfermée dans un hôpital psychiatrique jusqu’à sa combustion inévitable et le cheval Tazenn dans un monde parallèle. Crève-horizon est sans doute une sympathique histoire mais elle me parait être très orientée jeune public. Le résultat est que je m’y suis un peu ennuyée. De plus, dans ma tête les chevaux avait la patte artistique des chevaux de Spirit, ce qui était assez perturbant.

Sans but ni fin ni port d’attache de Sylvie Denis est la nouvelle que j’ai trouvé la plus prenante. Deux enfants, l’un clandestin, l’autre souffrant d’une maladie incurable lui interdisant de sortir vivent sur un chantier de construction de lanceurs spatiaux à la pointe nord du Groenland. Une flotte d’extraterrestres passe à proximité de la Terre, n’est-ce pas l’occasion de changer de vie ?

Le livre est chapeauté par une préface de Jeanne-A Debats. Le propos est pédagogique à destination des jeunes lecteurs*. Elle y parle de la définition de la science-fiction, des genres science-fictifs, de sense of wonder… Elle revient également sur la thématique des Utopiales 2018 : le corps.

Les Utopiales Jeunesse 2018 est un petit recueil de nouvelles sympathique pour faire découvrir les textes courts et la science-fiction à un jeune public. Les adultes risquent de ne pas en avoir pour leur compte et préféreront se tourner vers la version « adulte » de l’anthologie. 

*Je me demande si Jeanne-A Debats met autant de notes de bas de page dans ses cours que dans cette intro.

Informations éditoriales

Recueil de nouvelles dirigé par Jeanne-A Debats et publié chez ActuSF en 2018.Sommaire complet et année de première publication : Mélomania (2015), Sylvie Lainé. Crève-horizon (1992), Danielle Martinigol. Sans but ni fin ni port d’attache (2015), Sylvie Denis. Un programme sachant tuer (2018), Nils Bouchet.  Nouvelle mode (2018), Louane Roland. Illustration de couverture par Beb-Deum. 139 pages

Pour aller plus loin

Mes impressions sur d’autres recueils des Utopiales (pas jeunesse) : Utopiales 2017. Utopiales 2012. Utopiales 2011. Utopiales 2010.
Mes impressions sur Sylvie Lainé : L’opéra de Shaya.
10 ans d’Utopiales sur le blog.
D’autres avis : Nevertwhere, ou signalez-vous en commentaire.

 

6 commentaires sur « Les Utop’ jeunesse 18 »

  1. Je me demandais le niveau et le contenu d’une anthologie Utopiales jeunesse. Me voilà informée.
    Ça peut être sympa pour offrir à une. gamin.e qui s’intéresse au genre.

    Quand je pense que je n’ai pas fini l’antho 2017…

    J'aime

  2. J’avais trouvé ça très sympa comme concept. Et effectivement la nouvelle de Sylvie Denis est top. Faudra que je demande un jour à mon filleul ce qu’il en a pensé (ceci dit le connaissant sa réponse risque d’être très laconique xD).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.