Catherine Meurisse et l’Art

Dans ce nouvel épisode du Dragon fait des bulles, je vous propose la deuxième partie de mon focus sur Catherine Meurisse, une autrice-dessinatrice de grand talent. Je vous parlerai plus spécifiquement de 4 bandes dessinées qui parle de l’Art et de celleux qui le font, un sujet de prédilection de Catherine Meurisse.

La première partie de ce focus peut être trouvée ici : Catherine Meurisse par elle-même.

Mes hommes de lettres (2008)

Catherine Meurisse nous fait un cours d’Histoire de la littérature en bande dessinée. Elle revisite les grands auteurs (et quelques autrices) du Moyen Age au 20ème siècle, es trouvères et autres troubadour à Simone de Beauvoir. Rabelais, Montaigne, Molière, Voltaire et Rousseau, Zola, Flaubert et Georges Sand ou encore Colette, sont passés au crible de la plume incisive de Catherine Meurisse.

Le déroulé est très scolaire : j’ai eu l’impression de voir défiler mes cours de littérature du lycée en accéléré. Mais c’est saupoudré de l’humour mordant de l’autrice et parsemé de ses références érudites. Une lecture idéale pour qui aurait besoin de réviser ou d’apprendre la littérature française à moindre coût et à moindre investissement temporel. Pourquoi pas, par exemple,  pour un étranger qui apprend le français ?

Préface de Cavanna. Publié chez Sarbacane. 141 pages.

Le pont des arts (2019)

L’autrice-dessinatrice y raconte avec son humour habituel comment l’art et la littérature se rencontrent au travers de grandes amitiés (et plus si affinités) entre peintres et écrivains. Cézanne et Zola, Delacroix et George Sand, le rapport particulier de Proust à la peinture…

Très instructif et moins scolaire que Mes hommes de lettres, on reconnaît bien là l’amour de l’Art qui traverse Catherine Meurisse et ses oeuvres.

Publié chez Sarbacane. 109 pages.

Drôles de femmes (2019)

Catherine Meurisse est la dessinatrice de cette bande dessinée. C’est Julie Birmant qui en est la narratrice et autrice. Elle est allée interviewer des femmes, rien que des femmes qui ont fait de l’humour leur Art. On y trouve par exemple : Yolande Moreau, Anémone, Amélie Nothomb et plein d’autres.

C’est très touchant  de voir ses femmes dans leur quotidien parler de leur métier et de ce qui les anime. Une très belle initiative.

Publié chez Dragaud. 92 pages.

Delacroix (2019) 

Catherine Meurisse est au dessin. Elle illustre le texte d’Alexandre Dumas, grand ami de Delacroix. Le texte semble être intégral mais je n’en jurerais pas.

Ce texte est un hommage qui revient sur la vie et l’oeuvre du peintre qu’Alexandre Dumas a écrit après son décès en 1863. D’anecdotes en anecdotes, il raconte la vie et  tisse le maillage de la vision de l’Art de Delacroix. Catherine Meurisse illustre son propos avec sa touche d’humour mais s’essaie aussi à reproduire les oeuvres du maître dans un style très personnel.

J’a apprécié d’en découvrir davantage sur ce peintre. Je saisis ce qui a plu à Catherine Meurisse d’adapter ce texte : son grand amour pour l’Art qui transparait ici.

Publié chez Dargaud. 136 pages.

Et vous ? Vous avez lu de chouettes bd’s dernièrement ?

22 commentaires sur « Catherine Meurisse et l’Art »

  1. Ah oui, tu as vraiment approfondi sa bibliographie. Il ne doit plus t’en rester beaucoup à lire ?
    En lisant ce que tu dis des deux premières, instructives et mordantes, j’ai pensé à Catherine Dufour et sa biographie d’Ada Lovelace. Y’a quelques similitudes, non ?

    J’aime

    1. Ceux qui restent ne m’intéressent pas, je considère le challenge completed 😀 Je garderai un œil sur ses prochaines sorties mais je ne pense pas me jeter dessus, à moins que le sujet abordé me saute au visage.
      Ce n’est pas le même humour mais why not en effet ^^

      J’aime

  2. Bien content que tu aies approfondi cette autrice/dessinatrice surtout sur ses hommages à la peinture. J’avais beaucoup aimé le Pont des arts notamment pour son humour, son contenu qui permet la vulgarisation du sujet.

    J’aime

  3. J’adore aussi faire le tour d’une autrice/auteur comme ça (quitte à faire une overdose parfois 😂). D’elle je me suis notée les grands espaces et bien sûr « la légèreté » et j’ajoute maintenant « Le pont des arts » 😆. Pas merci ! 😂

    J’aime

  4. Tu es devenue une experte, c’est génial!!! 😃😃
    Moi, c’est Mes hommes de lettres que j’avais repéré, mais sans le prendre. À réparer, probablement.
    Le dessin de la madeleine est génial. Ce moment où le cerveau fait « CLIC ».

    J’aime

  5. Je connaissais pas cette autrice/illustratrice ! Super article, c’est top comme format et c’est très interessant de faire le tour de l’œuvre d’un.e artiste.
    Perso je doit lire Peau d’homme 🙂

    J’aime

  6. Meurisse fan spotted 🙂 Grâce à toi je sais où je viendrai chopper des titres à lire de cette autrice/illustratrice et pour ça, un grand merci !

    Là, comme ça de visu : Le pont des Arts

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.