Journal de bord | janvier 2020

journal de bord janvier 2020

Journal de bord.

Le Dragon Galactique est un vaisseau protéiforme qui parcourt inlassablement les contrées lointaines de la culture. Avec un éclectisme assumé, quoique souvent tourné vers ce que l’on pourrait abruptement nommer la « SFFF » , il vous emmène dans un voyage plein de rebondissements. Ce rendez-vous mensuel nous permet de faire le bilan du mois et de vérifier la gestion des stocks.

Le mot de la dragonnière

L’année 2020 commence sous les meilleures auspices culturels possible avec un mois riches en lectures et en séries. Le contôle de la PàL est toujours à l’ordre du jour, même s’il est quelque peu vacillant. Je tiens bon, cependant ! L’idée c’est de finir 2020 avec moins de livres dans la PàL qu’à la fin 2019 (à 36). Ma blogocopine Alys et moi-même allons nous entre-encourager.

Au rayon des bilans de fin d’année :

La pile à lire

Intégrale de nouvelles T2, Philip K. Dick / Le Paris de Zola, Alain Pagès / La tombe des lucioles, Akiyuki Nosaka / Philip K. Dick ‘s electric dreams, Philip K. Dick / La voie des ombres, Brent Weeks / Anno Dracula, Kim Newman / Faërie, Raymond E. Feist / Zendegi, Greg Egan / Le chevalier, Pierre Pevel / Le cercle de Farthing, Jo Walton / Intégrale des nouvelles Tome 3, Ballard / Le fond des forêts, David Mitchell / Le roi au masque d’or, Marcel Schwob / Légendes rustiques, George Sand / Melmoth, Charles Robert Maturin / Big bang à Astrahal, Sébastien Marti (ldvelh) / Menu Cthulhu, Neil Jomunsi (ldvelh) / Plongée sur R’Lyeh, Loïc Richard (ldvelh) / L’île, Sigridur Hagalin Björnsdottir / Le choix, Paul J. MacAuley  / Cadavre exquis, Augustina Bazterrica  / Chroniques du pays des mères, Elizabeth Vonarbug / Tolkien – voyage en terre du milieu, collectif / Lignes de vie, Graham Joyce / Infinités, Vandan Singh / Pour La Science collector les lois du hasard / Tolkien et les sciences, collectif / Céder la place, Emmanuel Quentin / Infiniment, Louise Rouiller / Sur Mars, Arnauld Pontier /  Twin Peaks : le dossier final, Mark Frost / Philosophie Magazine HS : La puissance des femmes / Les miracles du bazar Namyia, Keigo Higashino / Binti, Nnedi Okorafor /

 

infographie lectures janvier 2020

Cookie Monster, Vernor Vinge.🍪🍪🍪 Ce moment  où tu apprends que Cookie Monster est le nom d’un personnage de Sesame Street ce dont cette novella ne parle pas du tout. On nous raconte l’histoire d’un groupe de salariés d’une grosse multinationale qui se rend compte qu’il y a un truc pas net qui se passe et comment ils vont enquêter et décortique le cookie géant (informatique hein, je vous vois venir, bande d’estomacs sur pattes) laissé par leurs prédécesseurs. Je dois avouer que cette novella quoi qu’intéressante dans son sujet ne m’a pas emballée plus que ça. La faute aux personnages et peut être aussi à une intrigue sans véritable surprise (qui s’étonnera encore de ce type de retournement de situation ?).

A la croisée des mondes, Philip Pullman. 🧭🧭🧭🧭 Chronique complète.

Bienvenue à Sturkeyville, Bob Leman. 🐙🐙🐙🐙 Chronique complète.

La joie de vivre, Emile Zola. Chronique à venir.

Drôles de femmes, Julie Birmant & Catherine Meurisse. 🤣🤣🤣🤣 Une belle bande dessinée qui rend hommage à des créatrices de tout ordre dont l’humour est le métier.  Anémone, Yolande Moreau ou plus étrangement Amélie Nothomb sont de la partie. 10 portraits qui retracent les entretiens de Julie Birmant avec ses personnalités fortes.

Mad Movies HS : Stephen King – tous les films et toutes les séries adaptés du maître de l’horreur. 🎈🎈🎈🎈 Une réédition d’un ancien Mad Movies HS dûment augmenté car il datait d’un certain nombre d’années. Cette recension exhaustive m’a donné une folle envie de ma replonger dans les romans de l’auteur et de découvrir ou redécouvrir certaines des adaptations qui en furent tirées.

infographie films et séries janvier 2020

Les filles du Docteur March, Greta Gerwig. 🎄🎄🎄 Un petit plaisir régressif et féministe à ne pas bouder en ce début d’année morose, même si je lui préfère largement la version de 1995. Cinéma.

Le dictateur, Charlie Chaplin. 💣💣💣 De temps en temps, il est bien de rattraper ses classiques. Film en noir et blanc de 1945, le dictateur est un moment d’humour et critique du nazisme dans ses travers les plus ridicules. Disponible sur OCS.

Les enfants du temps, Makoto Shinkai 🌧️🌧️🌧️ Fable écologique aux images impressionnantes et à l’animation parfaite, tant des phénomènes météorologiques que de Tokyo sous la pluie. Il a par contre peiné à m’émouvoir. Cinéma.

L’adieu, Lulu Wang. 👋👋👋👋 Beau film plein d’émotions qui traite du deuil, de la famille, de la difficulté de concilier sa culture d’accueil à sa culture d’origine, de retour à ses racines. Dans la bienveillance et la douceur. Feel good malgré le sujet. Cinéma.

Perfect blue, Satoshi Kon. 🌟🌟🌟 Une idole japonaise décide de délaisser la chanson pour se tourner vers une carrière d’actrice. Un fan anonyme commence à s’en prendre à elle… Film assez (très) glauque sur l’emprise de la fanattitude qui devient très envahissante. Le propos n’a pas grand chose à envier à Misery de Stephen King. Film d’animation japonais datant de la fin des années 90. Disponible sur OCS.

Scandale, Jay Roach. 🖕✊🖕✊ Inspiré de faits réels, Scandale revient sur … le scandale qui avait ébranlé Fox News en 2016. Gretchen Carlson, animatrice d’une émission populaire est congédiée. Elle décide d’attaquer le patron, Roger Ailes, en justice pour harcèlement sexuel dont elle a fait l’objet pendant de nombreuses années. Mais elle n’est que la partie émergée de l’iceberg. Peu à peu les langues se délient… Un film très américain qui met le doigt sur un engrenage particulièrement crapuleux. Cinéma.

Memories, Jésus Castro-Ortega. 🎥🎥🎥🎥 Film documentaire qui retrace le tournage du remarquable Memories of Murder de Bong Joon-Ho. Ce thriller sudcoréen revenait sur une série de meurtres de femmes datant des années 80 et dont le meutrier n’a jamais été retrouvé. L’implication émotionnelle de l’équipe du film est palpable dans le docu et on retrca les difficultés et les joies de tournage. Passionnant. Disponible sur OCS.

The leftovers, Damon Lindeloff et Tom Perrota. S1 à 3. 🖤🖤🖤🖤🖤 2% de la population mondiale disparaît brutalement, sans laisser de trace.  Le mot qui vient le plus souvent en tête lorsqu’on regarde cette série est « pourquoi? ».  En vain on attendra une réponse. Ce fait-là accepté (il m’a fallu 4 épisodes),  la série devient parfaite, mettant le doigt sur l’absurdité de l’existence et le non-sens de la perte d’un être cher. C’est la série la plus déprimante de l’année. Voyez-la. Tout est vrai.

Watchmen, Damon Lindelof. S1. 🕰🕰🕰🕰 Une série de superhéros pas comme les autres. Dans le monde du comics original, trois ans après un terrible attentat lors duquel un groupe terroriste s’en est pris aux membres de la police et à leurs familles, ceux-ci ont gagné le droit de travailler masqué et de cacher leur métier. Une photographe magnifique, une histoire assez folle et hyper bien construite, Watchmen emmène le spectateur sur le terrain du racisme et du colonialisme en les décontruisant systématiquement.

Succession, Jesse Armstrong. S1&2. 💸💸💸💸💸 Chronique à venir.

infographie jeux janvier 2020

Life is strange, Dontnod. ⌛⏳⌛⏳⌛ Chronique complète.

Reus, Abbey Games. 🌍🌍 God game assez cute dans lequel on contrôle des géants qui créent les océans, les montages et les forêts. En créant des espaces vivables, on attire les humains qui se mettent à construire des habitations etc. Le jeu m’est apparu d’une très grande répétitivité, alors je l’ai laissé tomber très rapidement.

Et vous ? Vous avez découvert quoi de beau en ce mois de janvier ?

25 commentaires sur « Journal de bord | janvier 2020 »

  1. Déjà février….pas mal de films communs encore. Le Meurisse, pour bientot.
    Inutile que je réponde à la question finale.

    Et j’ai une petite idée de ce qu’il y aura ici en février.

    J'aime

  2. Wouah, beau bilan !
    Deux livres que j’aimerai lire parmi tes lectures du mois : Bienvenue à Sturkeyville et Cookie Monster. Deux coup de cœur pour moi ce mois-ci : Le guide Philip K. Dick d’Etienne Barillier et Terre errante de Liu Cixin ❤ J'espère que Février sera aussi rempli pour toi 😉

    J'aime

    1. Ooh bienvenue à sturkeyville c’est trop bien, tu penses le lire bientôt ?
      J’avais lu le guide de Philip K. Dick, il y a longtemps, c’était intéressant. Tu me fais penser qu’il faudrait peut être que j’y rejette un œil lorsque je vais reprendre ma lecture de l’intégrale des nouvelles.
      J’espère que février te sera favorable également ^^

      J'aime

  3. Génial! Tu es Gal Gadot, toi aussi.
    Alors pour la pile à lire, ça a mal commencé chez mois: + 7 -4 pour l’instant, donc +3 au final. Mais je ne perds pas le nord!!
    Je pense qu’il manque un mot dans la chronique de Cookie Monster: « qui se rend qu’il y a un truc pas net » ^^
    Je note le Meurisse et je suis ravie que tu aies apprécié le Mad Movies, même si je n’en doutais pas.
    J’ai bien aimé Les filles du docteur March, malgré quelques réserves. J’ai été très contente d’y voir Laura Dern, alias le docteur Sattler de Jurassic Park. ❤

    J'aime

    1. Pas compris pour Gal Gadot XD
      Aïe aïe :/ T’es à combien ?
      Ha oui tiens, y a un mot qui a pris la poudre d’escampette, je vais corriger, merci.
      Le Meurisse est sympa, je peux te le prêter si tu veux. Tu l’as lu le MM ?

      Aimé par 1 personne

      1. « Tu es Gal Gadot » = « Tu es Wonder Woman » 😀 Et je dis « toi aussi » car je l’ai déjà dit à Vert ^^
        Je suis à 36 livres dans ma PAL.
        Oui, j’ai lu le Mad Movies en novembre je crois. C’était génial.

        J'aime

  4. « (qui s’étonnera encore de ce type de retournement de situation ?) » *lève timidement et honteusement la main*
    Woh, ça fait un paquet de visionnages – mais genre encore plus que d’habitude, non ?
    J’avais vu passer le pitch de « L’Adieu », c’est vraiment incroyable que ça soit un feel-good-movie. Je lui laisserai peut-être sa chance du coup.
    Je ne sais par contre pas si j’oserai me relancer dans les saisons 2 et 3 de « The Leftovers », c’est génial mais tellement particulier, même si ton visionnage me titille un peu. Quant à « Watchmen », ma lecture du comics m’a bien refroidi. ^^’

    J'aime

    1. Oupsi 😀 Je t’aime bien quand même hein, c’est sans doute moi qui étais d’humeur blasée. Mais bon cette lecture ne m’a pas franchement enthousiasmée alors j’ai peut être été de mauvaise foi avec elle ?
      Euh non ? Si ? Je crois pas en fait ? *musique d’ascenseur* Je suis allée voir et en décembre j’avais 12 entrées pour l’audio-visuel contre 10 ce mois, on est dans les clous.
      Honnêtement y a des trucs bien WTF dans les saisons 2 et 3, je crois que la 2 est la plus chouette. Le dernier épisode est juste parfait, la fin est top, c’est à 1000 lieux de Lost (qui avait aussi été co-créé par le même showrunner).
      C’était quoi qui t’avait déplu dans le comics ? J’avais vu le film et j’en garde peu de souvenirs mais très positifs.

      J'aime

      1. En même temps ne pas prendre au suspense d’une novella qui tient sur son suspense, forcément ça ne peut pas donner un avis enthousiasmé. ^^
        C’est très bien « Lost » ! Quoi ? Une fin ? Quelle fin ? Non, mais le chemin, toussa toussa… O=)
        Globalement ennuyant. Y’a des idées, même si ça n’est pas non plus incroyable, mais ça tire tellement à la ligne… Cela dit, je me doute que la série est sûrement mieux à ce niveau-là ?

        J'aime

      2. Ha mais j’aime plutôt bien Lost et la fin ne me dérange pas plus que ça mais quand tu vois celle de The leftovers, tu te dis que le showrunner il a level up entre temps tout de meme.
        La série est vraiment bien, je n’ai pas eu l’impression qu’elle tirait à la ligne. Elle est surtout très d’actualité sur les questions de racisme et très originale dans plein de choses. Et puis tu sais moi y a rien qu’ m’énerve davantage que les superhéros super puissants et ce n’est pas le cas ici. Et puis la photographie *_*

        J'aime

  5. Beau bilan lectures et ciné !! C’est pratique tu me permets de me mettre un peu à jour de l’actu ciné séries !
    Haha je ne savais pas que Cookie Monster se référait à un cookie informatique ^^’ Ce titre était toujours associé a l’image d’un gros cookie au chocolat dans ma tête XD
    Je note The Leftovers si je m’abonne à OCS plus tard 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.