Tales from the loop | Le livre qui a fait la série

Tales from the loop

Impressions.

En avril 2020, a poppé dans le paysage sériel Tales from the loop. Une série télé diffusée sur Amazon Prime que l’on aurait pu croire sortie de nulle part. Non. A son origine, des illustrations de Simon Stålenhag dont il a tiré un livre. Je vous parle de ce livre aujourd’hui. Suivez-moi pour cette seconde incursion dans l’univers rétrofuturiste et fascinant de The Loop…

Simon Stålenhag

Simon Stålenhag est un artiste suédois ayant grandi dans la campagne près de Stockholm dans les années 80/90. De ses oeuvres, initialement disponibles à la vente en ligne, il créera le livre illustré Tales from the loop auquel il adjoint des éléments narratifs. Une véritable success story :

  • Tales from the loop, le livre illustré : 2014
  • Adaptation en jeu de rôles via Kickstarter : 2016
  • Adaptation en série télé via Amazon Prime : 2020
  • Adaptation en jeu de plateau via Kickstarter : livraison prévue en 2021

Tales from the loop carte

Dans l’entre temps, il a aussi commis d’autres livres, selon le même principe :

  • Things from the flood en 2017, également décliné en jeu de rôles qui se passe après la fermeture de The Loop.
  • The electric state en 2018, qui raconte le voyage d’une petite fille à travers la campagne américaine

Le premier est en ma possession, le second ne saura tarder. Ceci devrait vous donner une indication sur ce que j’ai pensé de ma lecture de Tales from the loop.

Une narration douce

Je me dois de vous préciser à ce stade que ce livre n’a pas été traduit en français. Je vous parle donc de l’édition en anglais. Un anglais intermédiaire est suffisant.

Simon Stålenhag nous décrit The Loop comme le plus grand accélérateur de particules du monde, plus puissant même que les accélérateurs américains. Construit sur l’île suédoise  de Munsö dans les années 60, il fut démantelé en 1994.

Tales from the loop carte narration

Tout cela est bien évidemment fictif.  Pourtant il raconte les histoires de the loop comme des souvenirs d’enfance, de son ami Ola et lui. Je soupçonne grandement qu’il mêle les vrais anecdotes aux fausses. En tout cas on retrouve l’ambiance exploratrice auréolée de mystères qui peuple l’enfance de celleux qui ont grandi dans les années 80/90 et que l’on retrouve dans les films de l’époque comme Les Goonies ou ET mais aussi dans les films et séries contemporains pour trenta et quadra nostalgiques comme Super 8 ou Stranger Things. Une ambiance présente dans la série également.

Il ne s’agit pas d’une histoire suivie avec un début et une fin, plutôt un assemblage d’anecdotes avec une progression temporelle. Mais parfois aussi des modes d’emploi comme dans la photographie ci-dessous :

Tales from the loop carte schéma

De sublimes illustrations

Ces textes sont accompagnés d’illustrations magnifiques que l’on pourrait admirer des heures durant. Elles sont variées, des schémas et rough en noir et blanc aux illustrations couleur en pleine page ou double pleine page. Ces dernières sont toujours pleines de détails avec des jeux sur la lumière, just perfect !

Des enfants, des robots ou des dinosaures y sont souvent mis en scène. Dinosaures complètement absents de la série d’ailleurs, peut-être pour une saison 2 ou alors cela a-t-il été jugé difficilement transposables dans le ton et l’ambiance de la série ? Des dinosaures apparus à cause du faille spatio-temporelle qui disparaissent aussi rapidement qu’ils sont apparus.

Tales from the loop carte dinosaure

Les paysages ruraux sont récurrents, omniprésents même : souvent hivernaux mais pas toujours, forêts, champs, déserts ou marécages. Des bâtiments aux allures étranges y surgissent, de même que des robots ou des machines rouillés. Toujours ce mélange entre la nature et la technologie : parfois des habitations, des routes ou des voitures, mais aussi des pylônes électriques, des lampadaires, des clôtures…

Tales from the loop carte robot

Tales from de loop est un livre illustré dont s’inspire la série du même nom. Il propose de magnifiques illustration proposant un savant mélange de nature et d’objets technologiques.  L’ambiance est nostalgique et rétrofuturiste, accompagnée de courts textes qui racontent les images via des souvenirs d’enfance.

Informations éditoriales

Livre illustré écrit et illustré par Simon Stålenhag. Textes en langue anglaise. Publié par Simon & Schuster en 2014 (mon édition date de 2020). 127 pages.

Pour aller plus loin

Mes impressions : Tales from the loop, la série. Super 8, JJ Abrams.
D’autres avis : , ou signalez-vous en commentaire.

15 commentaires sur « Tales from the loop | Le livre qui a fait la série »

  1. Ma moitié à regardé la série sur Amazon prime. Je l’ai suivie d’un oeil/oreille, mais l’ambiance avait l’air bien particulière (lol même pesante parfois 😉 j’ai regardé l’épisode avec le type et son gros robot).
    Je ne savais pas qu’il y avait un livre à la base.

    J'aime

    1. Oui c’est très spécial comme ambiance. Celui qui fait le tour de sa maison la nuit avec son robot ?
      C’est un livre d’illustrations avant tout; c’est ça qui est cool d’avoir adapté en série à partir d’une ambiance et d’images.

      J'aime

  2. ahlala rien que de lire tes mots sur ce livre, ça me remet dans l’ambiance de la série et pouf, son effet nostalgique m’envahit à nouveau. Qu’est ce que j’ai aimé. Punaise, j’ai envie de la revoir tiens

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.