La fontaine des âges | Nancy Kress

la fontaine des âges nancy kress

La fontaine des âges est une novella écrite par Nancy Kress et publiée au Bélial’ dans la collection Une heure Lumière. Je poursuis mon rattrapage de lecture de la collection avec cette 28ème publication, lapremière de l’année 6. Rallongez votre espérance de vie de 20 ans avec le programme LifeLong… mais seulement si vous avez assez de thunes bien sûr.

Max Feder est vieux et riche. Il vit dans le regret de son amour perdu de jeunesse, Daria, avec laquelle il a passé quelques jours (et nuits) torrides à Chypre lorsqu’il était dans l’armée. Il n’a gardé d’elle que ses souvenirs et de précieuses reliques : des traces de rouge à lèvres sur une serviette et une mèche de cheveux qu’il garde précieusement dans une bague qui ne le quitte pas. L’histoire commence alors que ses petits-enfants foutent la bague au vide-ordure. S’ensuit une quête effrenée, que dis-je, une lubie, une obsession, à retrouver Daria. Il sait relativement où elle est, il s’agit surtout d’arriver à l’atteindre.

Elle était dans ma bague. A l’époque, on gardait avec soi les fragments d’une personne. Ca se faisait, pas comme aujourd’hui. […]
Donc, elle était dans ma bague. Que j’ai conservée pendant quarante-deux ans – jusqu’à ce que le monde moderne la dévore. Littéralement. Où se trouve la justice dans tout ça ? Dites-moi.
(incipit)

L’autrice utilie une double narration entre présent et passé. Dans le présent on suit les étapes de la quête de notre protagoniste pour retrouver Daria, dans le passé on apprend comment il l’a revue une fois des années plus tard et comment cela l’a rendu extrêment riche.

En parallèle, on apprendra que dans le monde de Max, on peut recevoir un traitement qui fixe l’âge à celui qu’on a au moment de la cure et ce pour vingt ans. Si on a la thune pour évidemment. La novella explore les conséquences sociétales d’une telle innovation mais aussi les implications éthiques liées à ce qui la rend possible.

Vous me demanderez quel rapport entre ce traitement et la vie de Max ? Le dénominateur commun est Daria, au centre des enjeux personnels de Max et des enjeux sociétaux du traitement anti-vieillissement qui sont plus étroitement emmêlés qu’il n’y parait. Je n’en dis pas plus mais j’ai trouvé l’ensemble très ingénieux.

Cette novella mêle deux thématiques avec comme liant Daria, l’amour de jeunesse de Max : une réflexion éthique passionnante sur un traitement anti-vieillissement et le récit de la quête illusoire d’un homme qui vit dans le regret. Un texte intelligent et convainquant.

Informations éditoriales

Novella écrite par Nancy Kress. Publiée pour la première fois en 2007. 2021 pour la publication en français au Bélial’. Traduit de l’américain par Erwann Perchoc (sous la férule cinglante mais juste d’Olivier Girard et Pierre-Paul Durastanti)(c’est pas moi qui le dis c’est écrit dans le livre). Titre original : Foutain of Age. Illustration de couverture par Aurélien Police. 103 pages.

Pour aller plus loin

Nancy Kress sur le blog : Le nexus du Docteur Erdmann.
Une Heure Lumière sur le blog.
D’autres avis : Lorhkan et les mauvais genres, RSF blog, Au pays des cave trolls, L’épaule d’Orion, La bibliothèque d’AelinelLe syndrome Quickson, Un papillon dans la Lune, Le bibliocosme, Nevertwhere, Les chroniques du chroniqueur, Les lectures de Shaya, Chut maman lit, Les lectures du Maki, ou signalez-vous en commentaire.

26 commentaires sur « La fontaine des âges | Nancy Kress »

    1. tout à fait d’accord, je les lis tous (j’ai juste un peu de retard), ça fait sortir de sa zone de confort, découvrir de nouveaux auteurs et les vrais déconvenues sont extrêmement rares et dans tous les cas les textes sont toujours courts donc ça relativise.

      J’aime

    1. De mon côté je fais des billets récap par année dans lesquels je classes les UHL de l’année par ordre de préférence, avec une très mini-chronique derrière.
      Mais surtout il y a Vanille qui a créé un guide de lecture gastronomique très sympa sur la collec : https://labibliotheque-dlf.blogspot.com/p/la-collection-une-heure-lumiere-par-le.html Peut-être y trouveras-tu ton bonheur ?
      Ne commence pas par celui-ci en tout cas. Il y a plus accessible, après c’est à voir selon tes goûts.

      Aimé par 1 personne

  1. J’ai découvert l’autrice avec ce texte… ben ça l’a pas fait du tout. J’ai pas compris la moitié et ce vieux connard me hérissait à chaque page…
    Heureusement, c’était court 😅

    J’aime

      1. Merci aussi pour ta recommandation, je note 🙂 Ca me fera d’autres textes à tenter de l’autrice, je n’aime pas trop m’avouer vaincue. Je tente toujours d’autres textes avant de me dire qu’untel n’est pas pour moi.

        J’aime

  2. Dans ce que tu dis, je retrouve un peu de ce que j’ai adoré dans L’Une rêve, l’autre pas (= les enjeux sociétaux). Il faudra que je lise autre chose de cette autrice un jour, quand même.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.