Un an de livres audio | Un bilan

Il y a un an, cédant aux sirènes blogosphériennes chantant les louanges de la lecture audio, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure en m’abonnant à Audible. Depuis, je suis toujours abonnée et n’ai nulle intention d’arrêter. Faisons le point sur la question.

Quelques statistiques

J’ai bien sûr quelques stats à vous offrir, car les stats c’est la vie.

  • J’ai écouté des livres audio pendant 8 jours 9 heures et 42 minutes. Ce qui est très effrayant car la majorité du temps j’audio-lis en marchant, disons 80%. Ce qui voudrait dire que sur un an de temps j’ai marché plus de 6 jours sur les 365 que durent une année.
  • J’ai fini 12 livres (je ne compte pas celui d’aout que je n’ai pas encore fini) et en ai acquis 17.
  • Parmi ces 17, 5 sont les livres gratuits qu’Audible offre mensuellement à ses abonnés. J’en ai lu 1 et abandonné 1 autre. Les 3 autres sont dans ma PAE (Pile à écouter).
  • J’ai 2 crédits en stock.
  • Le livre le plus long que j’ai écouté c’est L’oeil du monde (La roue du temps Tome 1) de Robert Jordan, 34h et 8 minutes.
  • Le livre le plus court c’est God Save my English, qui est plutôt une sorte de podcast. C’était un livre gratuit du mois. 4h et 6 minutes.

Bilan général

Grande auditrice de podcats depuis près de 15 ans, je partais conquise d’avance. La seule raison pour laquelle j’ai attendu longtemps pour m’y mettre, ce sont les podcats justement parce que l’audio-lecture allait clairement leur prendre du temps. Et de fait, j’écoute moins de podcasts qu’avant, j’ai même un peu de mal à suivre ceux que j’ai gardé ou auxquels je ne me suis abonnée depuis.

J’ai cependant circonscrit la lecture audio à un moment particulier : les temps de marche sur un trajet habituel (par exemple pour aller au boulot) dans un environnement au niveau de décibel raisonnable (j’arrête d’audiolire en arrivant sur le quai du rer). Il faut savoir que la lecture audio demande un effort de concentration plus important que les podcasts. Les podcats, au final, je les écoute comme une émission de radio, si je loupe quelques minutes car je suis distraite ou qu’un train entre en gare, ce n’est pas grave. Il n’en va pas de même pour la lecture audio. Circonscrire les moments d’audio-lecture m’a permis d’éduquer mon cerveau, qui passe naturellement en mode ultra concentré (au point que je passe à côté d’une collègue sans la voir dans la rue 😅)(bon en vrai ça m’est déjà arrivé en écoutant des podcasts aussi mais chut).

Pour le choix des livres, j’essaie de mixer l’avancée des séries en cours et des one-shot. Je lis principalement des livres que je n’aurais jamais eu le temps de lire en papier. Pas mal de non-fiction et de littérature générale (enfin, il y a un peu de SF masquée en littérature générale). Voir la liste complète ci-dessous. Ce qui est plus ennuyeux c’est que j’ai plus de mal à chroniquer mes audio-lectures que mes lectures papier, car je ne prends pas de notes ou très peu.

Du côté des lecteurices, j’avoue que cela a peu d’importance pour moi. Disons que j’ai même survécu à ma lecture du tome 1 de La roue du temps qui était, on va dire, un peu particulière. J’ai juste parfois un peu du mal avec les changements de voix quand on passe d’un interlocuteur à l’autre, tout en me rendant bien compte que la compréhension en est facilitée. On verra si des préférences émergent avec le temps, pour le moment je suis globalement très satisfaite des performances des lecteurices des textes que j’ai audio-lus cette année.

Dans quoi sont passés mes crédits ?

J’ai donc acheté 12 livres. Voici la liste avec quelques mots à leur sujet et un lien vers la chronique quand il y en a une (c’est-à-dire pas souvent).

  • Sandman Acte I, Neil Gaiman, adapté par Dirk Maggs, interprété par plusieurs acteurices. C’était une excellente façon de m’aider à faire la transition avec les podcasts, puisque je connaissais déjà le format pièce radiophonique qu’il soit original ou adapté d’une oeuvre pré-existante. Vraiment génial.
  • Sapiens, Yuval Nah Harari, lu par Philippe Sollier. Un livre de non-fiction que j’avais envie de lire depuis longtemps. C’était très intéressant, surtout dans la vision de l’auteur de nous présenter l’étonnante capacité de l’être humain à arriver à se mettre d’accord sur de grandes entités fictionnelles pour régir le fonctionnement de la société (par exemple la notion de nation).
  • L’anomalie, Hervé Letellier, lu par Robin Renucci. Chronique complète.
  • La roue du temps tome 1 – L’oeil du monde, Robert Jordan, lu par Arnaud Le Ridant. Je suis contente d’avoir lu ce tome, histoire de me sortir de la tête à tout jamais l’envie de lire La roue du temps.
  • L’amie prodigieuse, Elena Ferrante lu par Marina Moncade. Cette saga en 4 volumes est le genre de bouquin de littérature générale sur lequel je lorgne au moment où ils défraient les chroniques presse et que je vois tout le monde le lire dans le métro. C’était l’occasion et une excellente surprise.
  • The Sandman Acte II, Neil Gaiman, adapté par Dirk Maggs, interprété par plusieurs acteurices. Confirme la grande qualité de cette adaptation. Je dois avoir réécouté 20 fois le passage du chant d’Orphée.
  • Devenir, Michelle Obama lu par Marie Bouvier. Le parcours de la femme d’Obama, qui n’a décidément rien d’une potiche. C’est énergique, optimiste et empouvoirant. Parfois un chouïa longuet. Encore un livre que je n’aurais jamais lu si ce n’était la lecture audio.
  • Le nouveau nom (L’amie prodigieuse 2), Elena Ferrante, lu par Marina Moncade. Elena Ferrante continue sa peinture de l’Italie des années 50/60 avec Lenou qui devient ado puis étudiante. Ce livre est d’une justesse ! Il décrit très bien les mécanismes du manque de confiance en soi et du fait de porter un masque pour se fondre dans la normalité.
  • Le complot contre l’Amérique, Philip Roth, lu par Eric Caravaca. Chronique complète.
  • Trop semblable à l’éclair, Ada Palmer, lu par Benjamin Jungers. C’est une relecture vu que j’avais lu le livre en papier à sa sortie. C’était super ! Si vous choisissez l’audio-lecture pour lire ce livre pour la première fois, assurez-vous une concentration maximale. Chronique de la version papier.
  • Les grandes oubliées : Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes,Titiou Lecocq, lu par l’autrice. Titiou Lecoq remet en cause le postulat selon lequel si les femmes ne sont pas dans les livres d’Histoire c’est parce qu’elles ne la font pas en proposant un état des lieux de la place des femmes dans l’Histoire de l’humanité, de la préhistoire à de nos jours, telle que l’Education Nationale ne l’a jamais fait. Une lecture vraiment excellente, qui fout un peu en colère aussi.
  • Homo Deus, Yuval Noah Harrari, lu par Philippe Sollier. Après avoir interrogé la construction de l’Histoire de humanité, l’auteur s’attaque à l’humanité de demain. Lecture en cours.

Le livre gratuit du mois

Honnêtement, il faut avouer que cette fonctionnalité ne fait pas trop rêver. Je n’ai pour finir pris que 5 titres sur les 12 qui m’étaient offerts, surtout au début de mon abonnement.

J’en ai lu 1, God save my English de Paul Taylor et Sarah Donnelly. Cétait sympathique sans plus, j’ai appris quelques trucs que je ne savais pas sur la langue anglaise, pour les oublier immédiatement après, comme il se doit.

Et abandonné un autre :  Deep Sleep d’Olivier Wunderlich, lu par Marc Toupence, un livre sensé vous aider à dormir et dont les séquences de sons « relaxants » se sont avérés plus exaspérantes qu’autre chose. Bref, à défaut d’avoir trouvé comment supprimer le livre, je l’ai archivé.

Je n’ai pas lu les trois autres titres mais je pense les tenter à l’occasion d’une lecture plus courte que je finirai avant la fin du mois, il s’agit de :

  • Solar : les mystères de l’étoile rebelle de Colin Stuart, lu par Thierry Blanc. Un livre de non fiction qui parle du soleil.
  • Auris, écrit par un collectif de 4 auteurices, et lu par plusieurs lecteurices ce qui me fait dire qu’il s’agit d’une fiction radiophonique. Un polar psychologique qui met en scène un phonéticien qui travaille comme profiler.
  • Naissance et destin de l’univers de Paul Parsons, lu par François Tavares. Une non-fiction pour parler de l’histoire de l’univers.

Si jamais vous les avez écoutés, je suis preneuse d’un retour.

Ma liste d’envies

J’essaie de la garder à échelle humaine. Il y a pour le moment 23 titres dedans mais je trie régulièrement. On y trouve bien sûr les suites de séries entamées (comme Terra Ignota ou L’amie prodigieuse) ; des titres que je n’aurais jamais le temps de lire en papier, en SFFF comme Les quinze premières vies d’Harry August ou Ubik que j’aimerais relire; ou en non-SFFF comme L’événement d’Annie Ernaux  ou Toutes les familles heureuses d’Hervé Le Tellier ; des grandes sagas dans lesquelles j’aimerais me lancer comme The Expanse et Le sorceleur ; et un peu de policier comme La princesse des glaces ou la saga Millenium.

Et l’an prochain ?

J’entends bien (haha) poursuivre sur ma lancée. Un livre par mois en moyenne, ça me semble raisonnable et ça se goupille parfaitement avec mon abonnement Audible, qui aura juste un crédit d’avance après avoir choisi ma lecture de septembre.

Le seul truc qui me chagrine un peu c’est l’effet désastreux que la lecture audio a eu sur mon écoute de podcasts. C’est un peu le bordel dans mon appli de podcasts, je ne suis plus trop ce que les radios de Radio France proposent de nouveau et les émissions non écoutées s’accumulent dans les flux. Il y a du ménage et un petit effort à faire de ce côté-là.

Et vous ? Vous lisez en audio ?

24 commentaires sur « Un an de livres audio | Un bilan »

    1. Ca me fait lire un livre de plus par mois, du coup je ne vois que du bénef. Certains accélèrent la vitesse de lecture pour lire plus vite.
      Je n’imagine pas du tout faire ça en visitant les blogs amis j’avoue. Je vois pas comment c’est possible de lire un texte et d’en écouter un autre et de comprendre les 2 O_O

      Aimé par 1 personne

  1. Même si j’apprécie ce format po je les podcasts, j’avoue qu’un roman ne me tente que moyennement tant je ne serais pas assez concentré lors de mon écoute mais content de te voir quand même largement séduite.

    J’aime

    1. C’est sûr que la concentration joue un rôle. Je tends à penser que pour la plupart d’entre nous (je pense que pour certaines personnes c’est clairement pas adapté), c’est surtout une question d’habitude et d’entrainement, doublé à l’envie de le faire bien sûr car on ne fait rien sans une bonne dose de motivation.

      Aimé par 1 personne

  2. Très intéressant. C’est vraiment « lire autrement » dans tous les sens du terme te concernant – la manière de lire et les livres lus.
    Tu ressens un manque dans ta diminution des podcasts ? Ou c’est plus par habitude, ne plus suivre le rythme ?

    J’aime

    1. Oui, c’est souvent lire des livres que je n’aurais jamais eu le temps de lire en papier, en fait. C’est cool.
      Oui je ressens un manque. Je dois apprendre à renoncer. J’ai déjà dû renoncer à écouter tous les épisodes de La méthode scientifique. Parfois j’ai un peu du mal alors les épisodes non vus s’accumulent, et j’aime pas le désordre que cela implique. C’est surtout ça qui me gène, le désordre impliqué par le fait que je n’arrive pas à suivre et l’accumulation des épisodes non vus. Bon c’est pas très grave.

      J’aime

  3. Entièrement d’accord avec toi pour ce qui est de la concentration nécessaire (par rapport au podcast, où on peut effectivement rater des phrases sans risque de compromettre notre compréhension du propos) !
    Comme toi, j’ai audiolu « Devenir », qui m’avait bien plu.

    J’aime

    1. Parfois il y a des livres avec lesquels ce n’est pas grave, j’avoue ne pas avoir été attentive pendant les 34 heures de l’oeil du monde XD Mais faut avouer que ça avançait pas très vite.
      Cool pour Devenir, c’était une lecture très agréable.

      J’aime

  4. Aah wais c’est chouette l’audio-lecture.
    Et en effet, ça demande de la concentration…. ou du moins de l’entrainement.
    Je me souviens qu’au début, j’avais vraiment du mal. J’essayais en voiture, mais je n’arrivais pas à me concentrer sur les deux activités 😉 Puis petit à petit c’est venu et là ça va.
    c’est sympa de le faire en marchant!
    Le plus souvent j’écoute avant de m’endormir. mais pour le moment je me réveille fatiguée et je me demande si ce n’était pas ça…. (même avec 30-45 minutes d’écoute).
    Je suis dans le dernier volume de la série Cormoran Strike pour le moment et je kiffe. je les ai tous fait en audio. J’ai fait le tome 4 de la série Bourbon kid et je comptais la continuer comme ça.
    J’ai lu les tomes 2 et 3 du Seigneur des anneaux (beaucoup mieux que de s’endormir le nez dans les pages LOOOL).
    Enfin wais, ça me plait bien. Bon pour le moment je ne suis pas à 1 par mois… mais j’aime bien 😉
    C’est vrai que c’est une option de lire des livres qu’on n’a pas le temps de « lire en papier » 😉

    J’aime

    1. Oui, il faut de l’entrainement je pense.
      Audio lire avant de dormir j’ai jamais fait, j’aurais trop peur de m’endromir sur le livre et puis de galérer pour retrouver là où j’ai arrêté de suivre. Avec des podcasts de temps temps, quand mon acouphène se fait trop présent, ça détourne l’attention.
      Je ne connais oas du tout ces séries, sauf Le seigneur des anneaux bien sûr 🤣

      Aimé par 1 personne

      1. je mets un timer 😉 c’est plus facile pour retrouver… mais bon ces derniers temps je me rendais compte que
        1- je m’endormais au bout de 10 minutes
        2- si je mettais plus de 30 minutes, je me réveillais juste avant que ça ne coupe et je ne savais plus dormir 😉

        J’aime

  5. Merci pour ce bilen super intéressant. Tu sembles exploiter ça au maximum de tout ce que ça peut t’apporter. Au passage, tu me rappelles l’existence de quelques œuvres que j’envisageais de lire.
    Dommage pour les podcasts. C’est vraiment naze que le temps ne soit pas extensible. ^^

    J’aime

  6. J’aime bien les livres audio mais j’en lis très peu car je n’arrive pas à leur trouver du temps : j’ai besoin que ce soit un moment où je sois physiquement occupée mais l’esprit assez libre. Donc en général je fais ça l’été sur la route des vacances et pis c’est tout !

    J’aime

  7. C’est compliqué de trouver le bon équilibre entre écoute de podcasts et livres audio en effet (et je vois que je sélectionne de moins en moins d’émissions à écouter justement pour me libérer plus de temps pour les livres audio).
    Sinon j’en lis beaucoup moins que toi, mais j’aime bien. Ça se prête très bien à tout un tas de livres qu’on aurait pas lu autrement ^^. Mon prochain c’est le 3e Andrea Cort, j’espère m’y mettre avant la fin du mois.

    J’aime

    1. Oui c’est un peu compliqué. J’aurais envie d’écouter plus de livres audio. En plus, c’est très récent je ne sais pas si tu as vu, mais Audible donne accès gratuitement à des livres supplémentaires. Pas encore eu le temps de regarder de plus près de quoi il retournait.
      Haha, je me prépare à dégaine l’appareil pour la liste des perso XD

      J’aime

  8. Super bilan !
    Depuis que je suis contraint à la voiture pour aller bosser, je regrettais mon moment de lecture du métro et c’est un bonheur de l’avoir retrouvé grâce aux audiolivre, (que j’écoute aussi parfois pendant certaines tâche en travaillant).
    Bon du coup, la proportion d’audiolivre que j’écoute à énormément augmenté depuis 2 ans et je n’écoute presque plus de podcast.
    Tiens, est-ce que tu les écoutes à vitesse normal ou pas ?
    En général, je monte facile à x1,5 parce que je trouve que ça ne va pas assez vite XD

    J’aime

    1. C’est super ! Enfin sauf pour les podcasts mais bon boire ou conduire, il faut choisir … Oh… Wait 🤔
      Ha c’est une bonne question. J’écoute à vitesse normale, j’ai jamais essayé plus vite, l’idée me dérange un peu. Mais c’est vrai que si je le faisais je pourrais lire plus, ou écouter plus de podcasts.

      J’aime

      1. ça me dérangeait aussi, pour le côté « non respect » du truc, et puis je suis tombé sur des livres qui me passionnait et je voulais que ça avance plus viiiite lol alors j’ai accéléré un peu et voilà, maintenant je met de base à x1,5.
        J’en ai même écouté en x2 mais là c’était quand c’était chiant mais je voulais quand-même aller au bout, le dernier Michel Bussi par exemple XD

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.