Succession Saisons 1 & 2 | Le Game of Thrones de l’ère Trump

Succession

Impressions.

Succession est une série télévisée américaine créée par Jesse Armstrong et produite par HBO. Deux saisons sont sorties et une troisième est d’ores et déjà prévue pour cet été.  Sous nos latitudes, elle est diffusée par OCS. Succession est une sorte de Game of Thrones des temps modernes mais il ne suffirait de la réduire à une vulgaire copie de la série phare de HBO. Grimpez sur le dos du dragon dans l’hélico, je vous parle de la série la plus sous-cotée du moment.

Portrait de famille

Dans le premier épisode, Logan Roy, patron d’un conglomérat de chaines télé, de parcs d’attraction et de croisières, la Waystar Royco, fait un AVC et se retrouve aux soins intensifs. Il s’apprêtait à annoncer que son fils Kendall prendrait prochainement sa succession à la tête de l’entreprise. Le vieux finit par se remettre et tout ce qui avait été prévu est remis en question, laissant à Kendall un goût amer dans la bouche…

Petit portrait de cette famille aux dents longues :

  • Logan : à passé 80 ans, Logan pète la forme. Parti de rien, il gravit progressivement les échelons du rêve américain. Son fleuron c’est ATM, une chaîne d’infos que l’on peut qualifier de foxnewsesque. Il joue la carte du pousse-toi de là que je m’y mette pour obtenir ce qu’il veut.
  • Marcia : troisième femme de Logan, elle lui est entièrement dévouée. Femme très cultivée, parlant le français, on se demande ce qu’elle trouve à ce vieux dégénéré inculturé. Elle joue la carte de la loyauté pour obtenir ce qu’elle veut.
  • Connor : fils aîné, né d’un premier mariage, il n’est pas du tout intéressé par l’entreprise de Papa. Il vit une vie de riche oisif dans un ranch au fin fond du Nouveau Mexique, financé par son père. Il joue la carte joker pour ne se mêler de rien.
  • Willa Ferreyra : petite amie de Connor, elle est en fait une escort girl de luxe, ce qui lui vaut d’être très mal acceptée par la famille Roy qui passe son temps à lui poser des questions très gênantes sur son métier.  Ce qu’elle veut c’est devenir dramaturge et Connor fait un très bon tremplin pour l’emploi. Elle joue la carte de l’attachement pour obtenir ce qu’elle veut.
  • Kendall : le fils prodige. En fait non. Il a de gros problèmes de toxicomanie. Clean au début de la série, il est retourné dans les grâces de son père et devrait lui succéder. Sa relation conflictuelle avec son père est au centre de la série et va connaître de nombreux rebondissements. Il a deux enfants et une ex-femme. Il jour la carte de l’attaque sournoise pour obtenir ce qu’il veut.
  • Siobahn, alias Shiv : seule fille de Logan, elle fait carrière en tant que communicante. Contrairement à ses frères, elle n’a jamais travaillé pour l’entreprise familiale. C’est une femme extrêmement intelligente et ambitieuse. Elle joue la carte de la manipulation pour obtenir ce qu’elle veut.
  • Tom Wamsgans : conjoint de Siobahn. Travaille pour la Waystar Royco, département des croisières. Il envisage vaguement de devenir le next PDG mais dans les faits il est surtout manipulé par Siobhan qui en fait son petit toutou. Il a un humour très particulier.
  • Roman : le plus jeune de la fratrie. C’est un petit con rigolo. Il est le degré zéro de la maturité. On a de ce fait tendance à le prendre pour un incapable mais c’est trompeur. Il joue la carte du baratineur lèche-cul pour obtenir ce qu’il veut.
  • Greg Hirsch :  petit-fils du frère de Logan, il intègre la famille après s’y être incrusté. Il devient le toutou de Tom et fait sa sale besogne. Mais derrière son visage angélique et son apparente bêtise, il a de la suite dans les idées.  Il joue la carte de la fausse naïveté pour obtenir ce qu’il veut.
  • Ewan : frère de Logan. En conflit plus ou moins larvé avec son frère, il vit au Canada. Il siège cependant au conseil d’administration. On le voit assez peu dans la série mais c’est un sacré numéro. Il jour la carte du vieux ronchon pour obtenir ce qu’il veut.

Evidemment d’autres personnes tournent autour de la famille et en font presque partie comme Gerri, Franck, Carl, les conseillers les plus proches ou encore Karolina la mère des enfants de Logan. Mais ne nous dispersons pas.

Waystar is coming

Logan Roy est un personnage fictif qui s’inspire du richissime américain Rupert Murdoch. Mais on ne peut bien sûr s’empêcher de penser à Donald Trump dans son inculture très américano-américaine, son attitude irrationnelle qui occasionne des sueurs froides aux actionnaires.

La série est à la fois drôle et triste : on nous montre un mode de vie en total décalage par rapport au nôtre, du « rich people problems » à tout va, les personnages ont des comportements et des paroles juste dingues. On rit mais de ce rire particulier, celui qui n’est pas drôle pour de vrai, qui est gêné et offusqué à la fois. C’est Adam McKay, le réalisateur de The big short, qui est aux manettes et on retrouve le même cynisme dans la série.

Si je comparais Succession à Game of Thrones dans mon intro, ce n’est pas juste parce les hélicos remplacent les dragons, c’est qu’il s’agit bien pour la série de nous montrer que le pouvoir est et a toujours été dans les mains d’empires dynastiques. Etre actionnaire majoritaire d’une entreprise is the new pouvoir de droit divin. Au centre des débats : les médias car l’accession au pouvoir passe par le contrôle de l’information.  C’est glaçant, c’est consternant, c’est what de fuck, on enchaîne les épisodes en échauffant sa conscience politique.

On a envie de détester cette famille. Vraiment. Ce sont des douche bags qui se vautrent dans le luxe et se fichent des dommages collatéraux de leurs actes, en particulier lorsqu’ils affectent les gens normaux.  Si l’on s’en tient à ces faits, on les aurait purement et simplement détestés et la série n’aurait à mon avis pas fait long feu. Mais ça c’est parce que la tension dramatique est complètement folle. Accrochez-vous à vos « holy shit » et vos « whaaaat » parce que vous n’allez pas en revenir. La narration est portée par des acteurs à fond dans leur rôle, une photographie exemplaire et une BO qui dit tout du ton de la série.

On ne parle pas assez de Succession. Voyez Succession et accédez au rêve américain, le vrai, celui des piscines de billets et des montres à 750.000$. Plongez dans les arcanes des multinationales et de l’ultralibéralisme, vous n’en sortirez pas indemnes.

Informations éditoriales

Succession est une série télé HBO diffusée en France sur OCS. Deux saisons de 10 épisodes chacune sont sortis jusqu’ici. A la création, on trouve Jesse Armstrong et à la réalisation Adam McKay. Un épisode dure entre 56 et 61 minutes.

Pour aller plus loin 

D’autres avis : signalez-vous en commentaire

20 commentaires sur « Succession Saisons 1 & 2 | Le Game of Thrones de l’ère Trump »

  1. La tension dramatique doit vraiment être folle parce qu’effectivement, là comme ça, ça donne surtout envie de leur mettre des baffes – voire de vomir un petit peu.
    Du coup j’ai presque envie d’y jeter un oeil pour voir si je peux passer outre ce premier degré de visionnage. Pas en priorité, mais je note dans un coin.

    J'aime

    1. Ha mais ça fait partie du plaisir de visionnage d’avoir envie de leur foutre des baffes / de les découper en petits morceaux et de les jeter à la mer / de leur souhaiter de mourir dans d’atroces souffrances (biffer la mention inutile selon ton degré de passivité/agressivité et de psychopathie) mais d’un autre côté des fois y a un truc qui ressemble à une forme d’attachement malsain qui se crée entre eux et toi.
      Et puis en effet il faut prendre ça par le côté second degré de la lorgnette : tout semble excessif et dingue (et en même temps je suis même pas si sûre que ce soit effectivement exagéré).
      Bref j’ai kiffé à mort et la fin de la saison 2 j’y repense régulièrement en me réjouissant que la saison 3 va sortir.

      J'aime

  2. Beau billet, bravo!!! Je n’oublierai pas, même si je ne la regarderai sûrement jamais. 🙂 (Je suis sur Picard, toutefois, ce qui me fait une deuxième série à peine un mois après The Witcher, c’est fou…)

    J'aime

      1. Si, je vais même peut-être le voir ce soir. J’étais très réticente mais les deux-trois retours positifs sur le Discord m’ont encouragée… Sinon, je suis allée voir Les Traducteurs deux fois par intérêt enquêto-professionnel. ^^

        Aimé par 1 personne

      2. Ha ! Tu me diras parce que exactement pareil pour moi.
        Pas vu les traducteurs et j’aurai pas le temps mais j’aurai bien l’occasion de le rattraper un jour. Tu l’as trouvé bien ?

        J'aime

      3. Oui, il est pas mal du tout, même si ce n’est pas du tout mon genre de film à la base. 🙂 J’adore le fait qu’il y ait plusieurs langues. Bon au final je ne suis pas allée voir Birds of prey, voilà voilà….

        J'aime

  3. Tu en parles tellement bien que je suis intriguée et presque tentée (j’avoue que ce n’est pas le genre de série qui m’attire particulièrement). Peut être pour plus tard… En plus en ce moment je suis pas très motivée pour les séries, je préfère bouquiner le soir ^^

    J'aime

      1. « Des tas »… faut pas exagérer non plus, je reste limitée par ma lenteur de lecture ^^ mais je me suis bien mise aux BD aussi, ça donne une impression d’augmentation de l’efficacité 😀

        J'aime

  4. Ils veulent tous obtenir quelque chose!
    Je crois que j’ai eu ma dose il y a fort longtemps avec Dallas et Côte Ouest, une overdose même.
    Et là, je sais que je ne veux pas voir cette série malgré ton retour positif :p

    J'aime

    1. Le pouvoir ils veulent le pouvoir :p

      Ma foi c’est fort différent dans le ton, ici ça ressemble plus au ton de The big short. Mais bon voilà c’est aussi à ça que ça sert les avis. Mon billet reste utile ^^

      J'aime

      1. Ton billet est fort bon et ne remet pas en cause la qualité de la série. C’est juste une question de genre vers lequel je ne vais pas facilement. 🙂

        Ceci dit j’ai bien réussi à regarder Patrick Melrose (avec B.Cumberbatch et H.Weaving). Bon c’est quand même différent je pense dans la forme et le fond, même si c’est l’histoire d’un fils de et de ses traumas et de comment il va essayer de régler ses comptes au passé ^^

        J'aime

      2. Oui oui je me doute bien^^

        Je ne connais pas du tout Patrick Melrose. C’était bien ? C’est une série ?

        J'aime

Répondre à Alys Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.