Comment et pourquoi tuer sa pile à lire

des piles de livres

La vie, l’univers et le reste n°3

Et voilà j’ai gagné : j’ai tué ma pile à lire ! Elle contient à présent 10 livres. Cela m’aura pris plus de 5 ans puisque j’ai commencé en juillet 2010.

A ce moment-là, il y avait 65 livres dedans et elle ressemblait à ça :

pile à lire

Maintenant elle ressemble à ça :

pile à lire

 

(oui il y a encore quelques livres en commun)

Comment faire ?

Le secret c’est de ne pas chercher à descendre trop vite et de continuer à acheter des livres, mais moins qu’on en lit. Faire baisser le volume de la Pile à Lire, c’est comme faire un régime : il faut s’octroyer des petits plaisirs pour éviter de craquer devant le gâteau au chocolat qu’on a vu à la boulangerie.

Depuis deux ans environ, j’ai décidé que je ne devais plus posséder chaque livre que je lisais.  Je me suis inscrite à la bibliothèque. A présent, quand je découvre un nouvel auteur, quand je ne suis pas très sûre que je voudrai garder le livre après l’avoir lu, je l’emprunte. Si le livre me plait très fort, je l’achète après lecture et je peux le ranger sans passer par la case Pile à Lire.

Non seulement ça fait du bien au portefeuille mais ça soulage les étagères, dont j’ai enfin compris qu’elles n’avaient pas les mêmes propriétés que le sac de Mary Poppins. Mon but à présent c’est d’avoir une belle bibliothèque contenant des beaux livres et des livres particulièrement appréciés.

Je triche un peu aussi car :

  • Les livres achetés pour la collection ne sont pas comptés dans ma Pile à Lire : les livres dont vous êtes le héros et les Livres d’or de la science-fiction, principalement. Le but n’est pas de lire ces livres mais de les posséder. Si je les lis tous, j’aurais accompli un exploit. De plus ce sont des bouquins que l’on trouve en occasion, il faut les acheter quand on tombe dessus.
  • La Pile à Lire numérique ne compte pas. Comme elle ne prend pas de place et que le but est surtout de ne pas surcharger mes étagères, elle ne gène pas. Cela dit, je ne rajoute quasi rien dedans et comme 50% du contenu sont des nouvelles isolées, si je décidais de m’y mettre (et je le ferai certainement un jour), j’arriverais à la killer sans trop de peine.
graphique baisse pile à lire
La lente chute de ma pile à lire

Pour quoi faire ?

Pourquoi se priver de la sorte ? En fait, je ne me prive pas. Enfin pas beaucoup plus que ce que doit de toute façon faire un fan de livres quand il rentre dans une librairie bien fournie : il faut toujours faire des choix, sinon on repartirait avec la moitié du contenu des étals du libraire.

 

En cinq ans de temps, j’ai eu le temps de réfléchir aux raisons qui m’ont poussé à me lancer dans ce défi -presque- impossible. Je suis une enfant de la société de consommation : il n’y a rien à faire, j’aime bien acheter des livres, j’aime bien me dégoter la dernière version blu-ray pleine de bonus de tel ou tel film culte et avoir en ma possession l’édition Game of the Year du jeu vidéo qui me fait de l’œil depuis un moment. C’est compliqué de se mettre des limites et on peut facilement être submergé par des envies impossibles à combler, parce qu’on n’est pas Crésus et/ou qu’on a des problèmes de stockage.

 

Contrôler sa Pile à Lire est une façon de lutter contre ça. Je possède ce que je suis capable de lire (exception faite des livres de collection, mais on dira que je les garde pour mes vieux jours) et surtout, ce que j’aime lire.

 

D’ailleurs, j’ai remarqué que j’avais tendance à appliquer le même principe dans tous les domaines où j’aime posséder des choses. Par exemple, le jeu vidéo. J’ai une centaine de jeux en stock sur Steam, dont la moitié à laquelle je n’ai jamais touché. Eh bien depuis cette année, j’ai entrepris de faire diminuer ma Pile à Jouer et j’achète moins que ce que je consomme, pour faire diminuer le tas. Cela m’a été très utile d’avoir plein de jeux vidéos différents car je ne savais pas trop ce que j’aimais et acheter plein de jeux pas chers via des bundle, ça me permettait de tester, de ne pas aimer et de ne pas râler parce que j’avais payé le jeu au prix fort. Maintenant que j’ai entrepris de jouer à tous ces jeux, je sais mieux ce que j’aime et n’aime pas. Je n’ai donc plus besoin d’acheter dans le vide.

 

Vous me demanderez peut-être : mais cela ne te fait pas souffrir de te restreindre comme ça ? Ben en fait non, et en tout cas bien moins que de voir s’accumuler des bouquins, des blu-rays, des jeux vidéos dont je n’aurai jamais le temps de m’occuper. Je l’ai déjà dit : le secret c’est d’équilibrer les possibilités de se faire plaisir, de craquer de temps en temps mais sans accumuler à l’infini.

A dire vrai je suis très satisfaite de moi et je fêterai ça comme il se doit en achetant des livres aux Utopiales. Des livres que je ne ferai pas poireauter pendant 10 ans dans ma Pile à Lire.

Et toi, cher lecteur, chère lectrice ? Ta PàL, elle mesure combien ? Tu le vis bien ? Comment fais-tu pour la contrôler ?

Notes

La photo d’en-tête est une création de Jean-François Rauzier
Les autres photos sont de moi, sous licence CC BY-NC-ND 3.0

 

 

64 réflexions sur “Comment et pourquoi tuer sa pile à lire

  1. 15 ça reste très raisonnable. Et en effet le taux de rotation est important. J'ai encore des efforts à faire à ce niveau-là : si j'arrive à sortir rapidement les bouquins arrivés récemment, je reste quand même coincée à des bouquins qui sont dans ma PàL depuis plusieurs années.
    Pour la place j'ai encore de la marge mais comme je doute de pouvoir un jour avoir accès à un logement plus grand, je fais attention.

    J'aime

  2. Franchement Bravo, je suis très admirative. J'aurais beaucoup de travail si j'appliquais ta philosophie mais ma PAL diminuera probablement. Mais le coup du petit plaisir marche très bien dans le régime mais il faut le savourer. ^^ Bien joué en tout cas.

    J'aime

  3. Waow, ton article est super motivant !

    J'ai aussi commencé ce long processus. Bon, je suis à un autre niveau que toi. J'ai commencé à plus de 200 et je vais bientôt passer sous la barre des 100. Je me suis aussi rendue compte que le plaisir d'acheter 10 livres ou d'en acheter 1 est le même alors je ne craque plus comme avant. Bon, je ne pense pas arriver au même niveau que toi car 10, c'est trop peu pour moi qui aime bien varier les lectures mais arriver 30 ou 20 serait vraiment le top !

    J'aime

  4. Merci !
    Côté régime j'y connais pas grand chose, mais le petit plaisir d'achat pour la PàL il fonctionnait très bien. Je n'ai quasi acheté mes bouquins qu'en festival pendant 5 ans. Bon il y avait aussi les bouquins pour mes collec mais comme je ne les lis pas vraiment pour le moment, je les range et puis n'y pense plus.

    J'aime

  5. Bravo !
    C'est vrai qu'à force, on traine dans nos PAL des romans pendant des années que l'on avait fortement envie de lire quand on l'a acheté mais qui ont perdu peu à peu de l'intérêt ou se sont noyés dans la masse…

    J'aime

  6. Je t'admire.
    De mon côté, j'essaie de plus en plus de faire attention aussi parce que ma PAL SFFF approche les 300 livres (dont 11,5% en numérique parce que je les compte dedans). la frustration de ne pas pouvoir lire ce qui me fait envie dépasse la frustration de ne pas pouvoir acheter. Et j'essaie de jouer là dessus pour me restreindre. C'est assez désagréable et je ne parviens pas à être sereine face à ça (j'ai des copines qui ont le même problème mais avec des chaussures ou des fringues, moi ce sont les sacs et les livres…)
    bravo en tout cas et je te souhaite un beau craquage avec beaucoup de plaisir et sans culpabilité aux Utos 😀

    J'aime

  7. Tu trouveras certainement un équilibre, faut se laisser le temps et essayer différentes méthodes.
    Tu seras témoin de mon craquage (très raisonnable, j'en suis toujours à 10, ça va me faire repasser au-dessus de la barre fatidique) aux Utos 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s