The Dark Crystal Creation Myths | en intégrale (VO)

The Dark Crystal creation myths complete collectionImpressions.

L’univers de Dark Crystal est riche, très riche. Le film nous laissait l’entrapercevoir. La série, Le temps de la résistance, nous l’a confirmé. C’est ainsi que j’ai appris l’existence de nombreux ouvrages portant sur cet univers, en particulier des comics. J’ai saisi l’occasion lors de la republication en octobre 2019 de la trilogie The Dark Crystal Creation Myths sous forme d’intégrale. Je l’ai lu, en VO puisqu’il n’existe par en FR. Voici mon avis sur la cosmogonie du monde de Thra…

Perspectives éditoriales

The Dark Crystal Creation Myths a été initialement édité en trois volumes sortis respectivement en 2011, 2013 et 2015.  Il ne s’agit pas du seul « produit dérivé » issu de la franchise (oui j’avoue ça fait bizarre de parler de franchise pour le gentil tout mignon Dark Crystal mais honnêtement regardez la liste sur le Wikipedia EN). Nombreux de ces produits n’ont pas connu de traduction en Français et c’est aussi le cas pour cette trilogie, bien que l’on puisse espérer que les choses bougent enfin, grâce à la série.

Les trois volumes de The Dark Crystal Creation Myths ont donc été réunis dans un fort beau volume intégral qui, outre le contenu narratif, contient une introduction de Brian Froud, un sketchbook des personnages avec des explications et des réflexions sur la création du film par David Odell, son scénariste. Tout simplement passionnant.

Une question se pose : quand lire Creation Myths ? Je vais y aller franco : voyez d’abord le film. Vraiment. Deux raisons à cela :

  1. Soyons sérieux deux secondes : qui irait conseiller de regarder d’abord la prélogie Star Wars avant la trilogie originale ? Si vous êtes de ce genre là, je n’ai qu’une chose à vous dire : hérétique ! Bon ok. Pour Dark Crystal c’est pareil.
  2. Soyons sérieux deux secondes de plus : Creation Myths est assez complexe. M’est avis que le comics est plus facile à appréhender si l’on peut se référer à ce que l’on a appris du passé dans le futur. Comprendo ?

Cela vaut surtout pour le film, pour la série c’est moins gênant, en tout cas la saison 1, seule sortie au moment où j’écris ces lignes.

The dark Crystal creation myths complete collection narrateur

Cosmogonie & conjonctions

Comme toute légende bien comme il faut, les mythes de Thra nous sont contés par un mystérieux narrateur encapuchonné. Il va tout nous raconter sur la cosmogonie de Thra :  les trois soleils, le crystal, l’apparition de la vie, la naissance d’Aughra, à la fois mère et fille de Thra (Hm. End. Begin. All the same, rappelez-vous).

Mais il s’agit surtout de nous expliquer comment on en est arrivé à la série et au film qui se passent bien longtemps dans le futur :

  • La première partie raconte l’arrivée des Urskeks (Première Conjonction) et la montée de leur influence sur le crystal et sur Thra, comment ils ont détourné Aughra de Thra au profit des étoiles
  • La seconde partie s’interroge sur la méfiance de Raunip (lisez pour savoir qui c’est) envers les Urskeks et finalement leur scission en Urus et Skeksès (Deuxième Conjonction).
  • La troisième partie nous met principalement en présence des Skeksès et des Gelfings qui font se faire méchamment manipuler par les premiers pour arriver à la situation telle qu’on la connait au début de la série Le temps de la résistance.

Les trois parties de Creation Myths sont elles-même subdivisées en chapitres. Entre chaque chapitre, un texte, un poème qui précise encore le monde de Thra et ses habitants. Le texte est précédé par une belle affiche en pleine page.

The dark Crystal creation myths complete collection aughra

Thèmes et lecture

Creation Myths nous parle de l’ambivalence du bien et du mal, de commettre des erreurs irréparables et de tenter de les réparer, des puissants qui profitent de la naïveté de plus faibles qu’eux, jouant sur la désinformation et le mensonge. Des enjeux intenses qui font aussi le sel de la série et du film, rendant cet univers extrêmement cohérent.

Le dessin est baroque et somptueux, on est loin de la ligne claire. Les bordures blanches de séparation de bord de page ou de cases disparaissent souvent, mangées par le dessin. Personnellement j’aime beaucoup mais il est vrai que c’est assez chargé pour les yeux.

C’est un comics qu’on lit lentement : il y a beaucoup à regarder, à lire aussi même si le texte n’est jamais pavé à la Blake et Mortimer. La formulation des phrases est archaïque, rendant bien le ton que peut prendre la déclamation de récits mythologiques. Bien qu’il s’agisse d’une bande dessinée, la lecture en version originale est assez soutenue.

The dark Crystal creation myths complete collection skeksis urus

The Dark Crystal Creation Myths the complete collection est un comic de belle facture au contenu sensationnel, à lire en anglais. Il nous conte la cosmogonie du monde de Thra et développe les histoires qui vous  mèneront jusqu’à la série et au film.  Un ouvrage à la narration complexe à réserver aux fans pour qui il s’avérera rapidement indispensable.

Informations éditoriales

Conception, personnages et couverture par Brian Froud. Parti I écrite par Brian Holguin ; Partie II écrite par Joshua Dysart ; Partie III écrite par Mattew Dow Smith. Histoires en prose par Barbra Randall Kesel. Illustré par Alex Sheikma et Lizziy John. Lettrage par Deron Bennet. Lettrage additional de la Partie I par Dave Lanphear. Design Partie I & II par Faun Lau. Edition Partie I & II par Tim Beedle et Stephen Christie. Design Partie III par Jillian Crab. Edition par Eric Harburn & Cameron Chittock. Edition de collection par Mattew Levine. Design de collection par Chelsea Roberts.  Publié par Archaia et par Jim Henson Compagny en intégrale en octobre 2019. 288 pages.

Pour aller plus loin

Mes impressions : Dark Crystal le film (1983). Dark Crystal la série (2019).
L’encyclopédie en ligne. Focus sur la chronologie.
D’autres avis : signalez-vous en commentaire

8 commentaires sur « The Dark Crystal Creation Myths | en intégrale (VO) »

    1. Peut-être que cela finira par l’être ? Ce n’est clairement pas l’objet le plus grand public sorti aux US mais comme il commence à y avoir des traductions, si cela fonctionne celui-ci suivra peut être ?

      Aimé par 1 personne

  1. (Comment ça il ne faut pas commencer par la prélogie ? C’est un fait avéré ça ? =O)
    C’est définitivement une belle redécouverte que tu fais. Tu as encore d’autres voyages dans la franchise prévus/disponibles ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.