L.A. Confidential | Les démons du passé

Brèves impressions.

Avec L.A. Confidential, James Ellroy nous propose une nouvelle plongée dans la police de Los Angeles des années 50 au travers du portrait de trois flics et d’une enquête qui part en sucette.

DISCLAIMER : Il vaut mieux avoir lu Le Grand nulle part du même auteur avant de poursuivre la lecture de ce billet.

L.A. Confidential se poursuit dans la lignée du Grand nulle part. Son prologue pourrait être l’épilogue de ce dernier puisqu’on y narre le sort de Buzz Meeks, dernier survivant du précédent opus. Ce prologue donne la note pour la suite.

– Sergent Vincennes, LAPD. Uniquement une adresse , pour Timothy V-A-L-B-U-R-N, masculin, blanc, entre vingt-cinq et trente ans. Je crois qu’il habite dans le district de Wishire.
– Je note. Restez en ligne, s’il vous plaît. Jack resta en ligne ; l’employé revint.
– C’est bien Wilshire. 432, South Lucerne. Dites, Valburn, ce n’est pas le mec souris de l’émission de Dieterling ?
– Si.
– Ben … euh … pourquoi êtes-vous après lui ?
– Possession de fromage de contrebande.

Ellroy nous propose un portrait de trois flics dévorés par les démons du passé, ballottés dans les remous d’une enquête qui tourne mal et dont les survivants ne sortiront pas indemnes. Un livre à lire assurément, malgré quelques longueurs, qui semblent être le défaut récurrent d’Ellroy. Le film de Curtis Hanson (1997) est excellent également.

Informations éditoriales

Troisième tome du Quatuor de Los Angeles. Publication en anglais : 1990. Publication en français : 1990. Editions : Rivages, Payot et Rivages. Traduction : Freddy Michalski. 698 pages.

Pour aller plus loin

Mes impressions : Le dahlia noir. Le grand nulle part. White jazz.
D’autres avis : signalez-vous en commentaire !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.