Les coulisses du dragon | Tag

coulisses

La vie l’univers etc.

Quoi de mieux qu’un petit tag pour continuer à se mettre en jambes pour la reprise du blog ? Et un tag qui concerne justement la pratique du blogging, c’est formidable! Merci à Alys qui m’a proposé d’y répondre!*

*si ces tournures de phrase vous disent quelque chose, rappelez-vous : tout n’est qu’illusion.

Ce tag a été lancé par un certain canidé.

1. Avis, critique, recension et/ou ressenti?

Impressions, comme son nom l’indique. Et c’est pour ça que j’utilise la plupart du temps la première personne du singulier dans mes avis.

Certains pensent peut-être que leurs avis sont objectifs ou peut-être pensez-vous lire des avis objectifs. Soyez sûrs d’une chose : ce n’est pas le cas même si le dit avis est bourré de références et est écrit à la troisième personne. Un être humain est toujours le fruit de son histoire, de ses relations, de son éducation, de sa culture, de la position des étoiles et de l’âge du capitaine et de tout un tas de choses qu’on ne contrôle pas. L’objectivité des chroniques littéraires est une illusion (mais c’est pas grave).

2. Le choix du livre

Je vis sous le régime de ma PàL à vider : c’est elle qui décide. Heureusement, c’est moi qui choisis ce que j’y entre.

3. Cas particulier: parfois, pas besoin de choisir, les livres viennent à toi via les SP, ou Service de presse.

Avant oui un peu. Pour le moment non. Une chose n’arrivera plus : lire un SP en mode « pourquoi pas » simplement parce qu’on me le propose. Si je redonne dans les SP ce sera parce que j’ai à fond les ballons envie de lire le livre. Comme dirait l’autre : « so many books so little time ».

4. Mettre ou ne pas mettre la quatrième de couverture? That is the question.

Non. Deux raisons. 1/ On peut déjà dire beaucoup de ce qu’on a pensé d’un livre en le résumant. 2/ Cette raison est en fait une question : est-ce que vous lisez les 4ème de couverture sur les billets que vous lisez ? Moi non.

5. Prise de notes

Oui, la plupart du temps, en tout cas quand je souhaite chroniquer le livre. C’est moins le cas pour pour les autres objets culturels que je peux être amenée à chroniquer. J’ai une très mauvaise mémoire. Parfois j’écris un bout de chronique. Une phrase, un titre de paragraphe, une idée à développer. J’ai parfois du mal à me replonger dans un livre après l’avoir fini, alors je m’aide de mes notes.

6. Rédaction

C’est compliqué. Parfois ça sort tout seul et parfois je m’arrache les cheveux pendant des heures. J’aimerais connaître la formule magique qui résout tout. C’est tellement chronophage quand ça ne sort pas. J’ai quand même deux astuces ! 1/ Quand j’écris je m’imagine en train de donner mon avis oralement à quelqu’un; soit une personne bien précise, soit juste quelqu’un, soit les lecteurs et lectrices du blog (vous êtes les principaux intéressés, après tout). 2/ Quand je n’y arrive pas sur PC, j’écris à la main. Quand je n’y arrive pas à la main, j’écris sur PC.

7. Serré ou plutôt long?

Long sur le blog, court sur Facebook. Facebook a plus de visibilité à court terme, le blog à long terme. Toutes les forces se rejoignent. Amen.

8. Divulgâcher, moi! Jamais

Je préviens quand c’est le cas.

9. Ils en pensent quoi les autres blogueurs?

A comprendre dans le sens « est-ce que tu relaies les avis des autres blogueurs? » et non pas « que pensent les autres blogueurs de ton blog? ». Oui en général je mets quelques liens vers d’autres blogs sous la chronique. Pas trop. Trop de choix tue le choix.

10. Citation

J’aime beaucoup. Ça rythme et aère une chronique. Le lecteur la lit ou la passe, il fait comme il veut. Quand elle peut être en lien direct avec le propos c’est encore mieux. C’est chronophage alors si vous ne les lisez pas, ne me le dites pas, ça me ferait mal au cœur.

11. Taguer ses billets

Il y a des catégories et des tags sur le blog, je m’y astreins dans le but diabolique de vous faire passer plus de temps sur le blog. J’essaie de me limiter parce qu’on se retrouve vite avec des nuages de tag illisibles. Le mien est un peu limite mais c’est parce que sur Blogger je pouvais les séparer en plusieurs parties. Ici on ne peut pas. Et c’est bien dommage. Il faudrait que je repense le concept mais je n’ai pas le temps.

12. Noter ses lectures

Je le fais sur Facebook parce que les gens y sont pressés et azimutés par plein d’autres trucs qui clignotent, brillent ou font du bruit. Je pense qu’une note associée à une image de l’objet culturel peut attirer l’œil et inciter à lire. Sur le blog non, jamais. Je note aussi mes objets culturels dans le fichier excel protéiforme qui me sert à tout recenser. Une note n’est cependant pas gravée dans le marbre : cela m’arrive de la changer en cours d’année. De plus l’intérêt est purement statistique : c’est l’ensemble des notes comparées entre elles ou aux années précédentes qui compte pas la note en tant que note d’une oeuvre en particulier.

13. Les affiliations

Les quoi ? Je dois vous avouer quelque chose : je caresse le secret espoir que mon blog me rende riche et célèbre mais en vrai, c’est comme le loto : je rêve d’y gagner mais je ne joue pas.

14. La reconnaissance

Une chose est sûre j’écris pour être lue. Le jour où les livres mourront « comme des papillons géants » parce que plus personne ne s’intéressera à eux, je continuerai par esprit de contradiction mais la mort dans l’âme. On peut croire qu’on a besoin de rien ni de personne, j’aime assez me persuader de ce fait à l’occasion mais c’est une illusion. Qui ne s’est jamais réjoui d’un commentaire tardif sur un billet délaissé ? Qui n’a jamais été reconnaissant d’avoir été cité par un pair qu’on admire ? Qui n’a jamais été déçu en constatant qu’un billet qu’on affectionne n’intéresse personne ? Qui n’a jamais été enthousiasmé par un pic de stat soudain ? Vous ne vous sentez aucunement concerné ? Bravo, vous n’êtes pas un être humain, Robert Ford vient vous chercher pour une petite mise à jour système et augmenter votre level relationnel.  Il y a un équilibre subtil à trouver car à force de la chercher, on sera forcément déçu. J’essaie de la voir comme un moyen (de se motiver, de se donner de l’énergie, d’être dans le partage) et pas comme une fin en soi.

Je tague toute personne qui le souhaite.

16 commentaires sur « Les coulisses du dragon | Tag »

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi sur l’objectivité et comme toi, lorsque je bloque à la rédaction, je me demande ce que j’en dirais à une personne devant moi. Idem pour la reconnaissance, on aime être lu.
    Comme dans mes réponses à ce tag, la question de la 4ème de couv ne m’avait jamais questionné jusqu’au jour où je lis sur un blog que c’est une aberration de le mettre. Ta réponse, en particulier « est-ce que vous lisez les 4ème de couverture sur les billets » va peut être me faire modifier ma manière de construire mes billets…

    Merci d’avoir joué le jeu, c’est toujours cool de regarder la façon de faire de ses voisins voisines.
    Le canidé te remercie pour le lien

    Aimé par 1 personne

    1. Oui on se rejoint sur beaucoup de points.

      Je me fourvoie peut-être sur la question de la quatrième de couverture. Ça vaudrait la peine de poser la question à tes lecteurs. Mais il est vrai que je les passe systématiquement quand j’en voie.Là où je suis d’accord avec toi c’est qu’il est quelque peu abrupte de commencer son avis sans indication aucune sur l’histoire. Mais je crois que la plupart des blogueurs donnent quand même des indications en disant pourquoi ils ont aimé ou pas le livre. Je ferai plus attention aux prochains billets de livres inconnus que je lirai. C’est une question très pertinente en tout cas.

      Merci pour ce tag très instructif !

      Aimé par 1 personne

  2. Tu as été super rapide! 😀 Génial ce tag. C’est super intéressant de te lire (et drôle ^^). J’adore comment tu parles de la pile à lire et de l’objectivité du rédacteur. (Ensuite, dans « objectivité », je mets aussi la capacité de prendre du recul face à ce qui fait que nous, arbitrairement, aimons ou pas un livre et ce qui peut le rendre pertinent pour les autres; j’en reviens toujours à Transformers décidément, mais bon tu vois je ne suis pas objective j’adoooooore Transformers mais je peux aussi évaluer ces films avec un regard plus lucide pour en parler à d’autres.)

    J'aime

  3. Amen.
    J’attends un prochain billet : comment poster un commentaire quand on n’a pas grand chose à dire, ou de la gentillesse d’être agréable aux autres. =D

    J'aime

      1. Mince, démasqué. =(
        Et je vais répondre négativement à cette proposition je crois, déjà que je pourris les flux RSS de mes rares lecteurs avec des chroniques de BD, je vais éviter les articles purement inutiles. =P

        J'aime

  4. Toujours sympa d’en apprendre sur les dessous du dragon ! 😉
    J’apprends du coup le principe d’affiliation, je ne connaissais même pas…
    Je ne sais pas pourquoi, lire les réponses à ce tag me rappelle que j’aimerais bien me remettre à bloguer… même si je ne perds pas espoir d’y revenir un jour, plus le temps passe, plus ça devient difficile de m’y remettre…

    J'aime

    1. Ce n’est pas aussi intéressant que les dessous de Palm Beach mais on s’en sort pas mal :p
      Ha oui ça c’est tout à fait vrai. Plus on blogue plus c’est facile de bloguer. Depuis 3 ans j’enchaîne les événements qui rendent le blogging compliqué et j’ai de plus en plus de mal. Là je me jette sur un regain de motivation, on va voir combien de temps ça va durer. Et puis ça devrait se calmer dans ma vie aussi.
      Après il ne faut pas s’autoflageller. Si tu n’y arrives pas c’est peut être aussi parce que tu as d’autres sujets de préoccupations ou autre. Mais si tu veux vraiment t’y remettre, le mieux c’est de s’asseoir et de le faire, sans réfléchir. A force de trop attendre le bon moment, on laisse passer le moment tout court.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.