10 incontournables – récents – des littératures de l’imaginaire

incontournables récents des littératures de l'imaginaire SFFF

Focus.

Que donnerait une liste d’incontournables des littératures de l’imaginaire (également connues sous l’acronyme barbare à la prononciation postillonante : SFFF)(portez un masque si vous voulez le prononcer à proximité d’autres humains) si les titres qui la composaient avait tous moins de 20 ans ? C’est la question que pose Vert du blog Nevertwhere à tou.te.s les blogueur.euse.s qui voudront bien l’entendre (autant dire beaucoup). Je vais tâcher d’apporter ma contribution personnelle…

Voici la consigne, telle qu’elle a été formulée par Vert :

 Le principe est simple : présentez dans un article entre cinq et dix ouvrages appartenant aux littératures de l’imaginaire (SF, fantasy, fantastique) qui sont pour vous incontournables, quelle qu’en soit la raison.
Une seule condition : ces livres doivent avoir été publiés à partir de l’an 2000.

Son appel se lit ici.

Si vous lisez ces lignes et n’avez pas encore répondu, considérez-vous comme tagué.e. Vert proposera un recensement des titres à la fin de l’été, alors plus on est de fous plus on lit.

Quelques informations avant de vous proposer ma réponse à ce devoir de vacances pour le moins compliqué :

  • C’est ma liste. Elle est correspond à ce que j’ai lu et à ce qui m’a marqué sur les 20 dernières années. Je n’ai nulle intention de jouer les gourous de la Bonne Liste. Je suis d’ailleurs très curieuse de découvrir les vôtres.
  • Les livres sont rangés par ordre chronologique de publication en français et par ordre alphabétique de titre s’ils ont été publiés la même année.
  • Cette liste est figée dans le temps uniquement parce qu’elle a été publiée à un instant T. Reposez-moi la question l’an prochain, il se peut qu’il y ait du changement (ou pas).

La route, Cormac McCarthy (2008)

Un roman édité en littérature générale dont on ne parle plus trop aujourd’hui, j’ai l’impression. Mais qu’est-ce qu’il m’avait retournée ! La Route parle de transmission et de la place de l’être humain sur notre planète dans un style troublant propre à McCarthy.

La chronique complète.

Outrage et rebellion, Catherine Dufour (2009)

Outrage et rebellion fait partie de ces lectures qui bonifient avec le temps dans mon souvenir. J’étais très jeune en SF pour apprécier ce roman à son ample valeur lors de ma lecture mais il m’avait déjà marquée.  Le désespoir d’une jeunesse qui ne voit aucun sens à son existence sur une Terre dévastée par l’arrogance humaine. Joyeux, quoi.

C’est le soleil qui a peur de nous.

La chronique complète.

La fille automate, Paolo Bacigalupi (2012)

Encore une joyeuseté qui parle de ce qu’est en train de devenir le monde. Cerné par la montée des eaux, le copyright sur les semences, l’emprise des multinationales, le monde court à sa ruine. Un roman important qui donne l’alerte, dans le vide visiblement. Huit ans plus tard tout le monde a peur, les actions concrètes sont plus locales voire individuelles que nationales ; rien n’a changé. Chronique d’une fin du monde annoncée ?

Prix Planète SF 2012.

La chronique complète.

Je suis ton ombre, Morgane Caussarieu (2014)

Morgane Caussarieu revisite le mythe du vampire pour la génération post-twilight, et ce n’est pas joli à voir. Son roman traite de l’enfance laissée pour compte, c’est crû, cruel et difficile à lâcher. On a honte. On adore.

Prix Planète SF 2015

La chronique complète.

Morwenna, Jo Walton (2014)

Ce roman est une ode aux littératures de l’imaginaire et à la lecture. Mais aussi aux misfits et autres geeks qui cherchent désespérément à qui parler de leur passion sans crainte d’être jugés. Les blogueurs et les blogueuses répondront massivement : « moi j’ai arrêté de chercher, j’ai trouvé mon bonheur ».

La chronique complète.

L’homme qui mit fin à l’histoire, Ken Liu (2016)

Une novella qui allie fond et forme pour nous parler du devoir de mémoire et de la notion de vérité historique, en se basant sur l’histoire de l’Unité 731, un sujet si douloureux qu’il est encore tabou aujourd’hui.

La chronique complète.

Le roman de Jeanne, Lidia Yuknavitch (2018)

Un autre roman édité en littérature générale. Du rapport au corps au rapport à la terre, il n’y a qu’un pas. Revisitant le mythe de Jeanne d’Arc, Lidia Yuknavitch offre un texte d’une rare élégance et d’une brutalité folle. Une lecture qui passe par un indispensable lâcher prise sur ce qu’on attend d’un roman.

La chronique complète.

La fracture, Nina Allan (2019)

Julie Rouanne disparaît. 20 ans plus tard elle réapparaît, avec une histoire incroyable. Nina Allan se joue de nous, brouille les pistes de la vérité et multiplie les enchâssements de récits avec une finesse remarquable.

La vérité est ailleurs.

La chronique complète.

Lumières noires, N.K. Jemisin (2019)

N. K. Jemisin est capable de tout et le prouve avec ce recueil : aucun texte à jeter et une diversité de genres et de thématiques hallucinantes. Elle met en avant des personnages souvent peu visibles dans les textes de SF : laissés pour compte, personnes racisées, femmes musulmanes… Et plein de personnages féminins ! L’antithèse de la vieille SF à papa dont les médias traditionnels nous abreuvent avec leur tops. Sa présence dans cette liste est un acte de militantisme ✊

La chronique complète.

Trop semblable à l’éclair, Ada Palmer (2019)

Une prouesse d’écriture, une prouesse de traduction, un roman foisonnant qui marque par son worldbuilding et sa mise en scène très 18ème siècle. Pour comprendre l’ampleur de la narration, il faudra cependant compléter sa lecture avec le tome 2, Sept redditions.

La chronique complète.

Il en fallait 10 alors j’en ai retenu 10 (sans tricher !). Ce fût un crève-cœur. Mais je suis contente de cette liste qui me ressemble : éclectique  (de Je suis ton ombre à Morwenna en passant par Lumières noires), prise de tête (de La fracture à Trop semblable à l’éclair en passant par L’homme qui mit fin à l’histoire) et se posant des questions existentielles sur l’avenir du monde et de l’humanité (La Route, Outrage et rebellion, La fille automate et Le roman de Jeanne).

Et vous c’est quoi vos incontournables ?

 

38 commentaires sur « 10 incontournables – récents – des littératures de l’imaginaire »

  1. Belle liste (contente d’y trouver Le Roman de Jeanne tiens).

    Mais cette affirmation est interprétable de bien des manières : « je suis contente de cette liste qui me ressemble : […] prise de tête […] » . (pardon, je suis déjà sortie) 🙂

    J'aime

  2. Il y a dans cette liste des romans que j’adore (ou que j’aime à la folie, comme  » Morwenna « ), d’autres que j’ai bien envie de découvrir (typiquement  » Je suis ton ombre « ). Et puis, il y  » la fille automate « , dont je garde un souvenir diffus et désagréable. J’ai vue le nom de Paolo Bacigalupi revenir dans plusieurs listes. J’ai l’impression d’être passée à côté de quelque chose avec ce roman et cet auteur…

    J'aime

    1. Est-ce que ça t’arrive de lire de la jeunesse ? Si oui, essaye Les ferrailleurs des mers et ses suites, peut-être que ça te réconciliera avec l’auteur ? Ou son recueil de nouvelles La fille-flûte ? Je comprends en tout cas, c’est frustrant…
      Morwenna ❤
      Je suis ton ombre c'est très trash, je préfère prévenir 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Un recueil de nouvelles ? Pourquoi pas ! En plus, c’est un format que j’aime bien. Quant au trash… C’est pas forcément un problème (sauf si c’est trop tourné vers la sexualité : là, j’apprécie moins…).

        J'aime

      2. Je garantis pas qu’il n’y a pas de sexe trash dans Je suis ton ombre, je ne me rappelle plus, mais c’est pas le sujet principal du bouquin c’est sûr.
        En tout cas ne lis pas Dans tes veines l’autre roman de l’autrice, là il y a de l’inceste bien dégueulasse, j’avais trouvé ça trop.

        J'aime

    1. C’est vrai ! Je suppose que Vert nous dira à la fin de l’été combien de fois les livres ont été cités, le Palmer sera en bonne position, si pas premier ?

      J'aime

  3. Un seul en commun mais tu as également mis du Jo Walton 😉
    Je vois que plusieurs personnes ont mis comme toi La fille automate, ça me rend curieuse, je ne connais pas l’auteur. Et puis il va falloir que je me décide à lire Morwenna.
    Une sélection inspirante, merci !

    J'aime

    1. Jo Walton est dans le cœur de nombre d’entre nous j’ai l’impression ^^
      On parle peu de Bacigalupi ces dernières années je trouve. Il a écrit de la jeunesse aussi.
      Oh ouii lis Morwenna, il est tellement réconfortant ce livre ❤
      Merci 🙂

      J'aime

  4. Je note « Je suis ton ombre » et « Le roman de Jeanne » 🙂 Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire « La route » mais ça fait un moment que je suis tentée. Belle liste sinon 🙂

    J'aime

  5. Un peu étonné de voir « Morwenna » – malgré toutes ses qualités – « Mes vrais enfants » l’ayant depuis supplanté dans le cœur de la majorité des lecteurs il me semble… mais c’est aussi, surtout, qu’en fait tu ne l’as toujours pas lu, non ? Cette liste est donc bien amenée à changer. =P
    Très belle liste qui, sans grande surprise, me parle beaucoup. J’en ai lu 7 – en trichant un peu en comptant ma lecture de « Le Goût de l’immortalité » – pour 5 (très) bonnes lectures, et deux autres sont dans le viseur (désolé « Je suis ton ombre », ça ne sera pas possible entre nous).

    J'aime

    1. Tu m’aurais dit « j’ajoute je suis ton ombre à ma wish » je me serais demandé si tu n’essayais pas de me faire savoir de façon codée que tu t’es fait kidnapper.
      Le truc sur Morwenna / Mes vrais enfants je t’ai répondu sur discord :p

      J'aime

  6. Très chouette liste ! Y’a Catherine Dufour donc ça ne peut qu’être une bonne liste.
    Et plusieurs qui sont dans ma PàL ou dans ma wish list d’ailleurs (Je suis ton ombre, je te trouverai !).
    La Route j’ai tellement aimé le film 😮

    J'aime

  7. Merci pour cette liste ! Y a Jo Walton dedans donc elle est forcément très bien :D.
    Je suis contente de voir « Je suis ton ombre », je l’avais lu il y a deux ans et il m’avait beaucoup marqué (difficile de rester indifférent pendant la lecture, me dira-t-on).
    C’est intéressant de voir aussi « le roman de Jeanne », j’étais tentée de le lire mais il m’a l’air en effet très polarisant parmi les lecteurs, ce qui m’avait refroidi. Et puis, j’ai tellement d’autres lectures.

    J'aime

    1. Oui c’est une lecture très forte je suis ton ombre, il m’avait chamboulée. Un liste incontournables sans Jo Walton est-elle vraiment une liste d’incontournables ? :p
      Le roman de Jeanne, c’est tellement tout ou rien avec ce livre que j’ose pas le conseiller. La crainte de voir revenir la personne en mode « c’est quoi ce truc ?! » pour un livre que j’adore est trop forte c’est un crève cœur 😥
      Peut être qu’un jour tu sentiras que c’est le bon moment. Je comprends que tu l’écartes et n’essaierai pas de te convaincre de changer d’avis.

      Aimé par 1 personne

  8. Super liste. Dans laquelle je n’ai essentiellement rien lu. Lol. Je ne remercie pas Vert de toutes ces idées mais c’est vraiment intéressant de voir ce que les gens retiennent.

    J'aime

  9. 5 sur 10 de lus ! Et un autre de Morgane Caussarieu, et j’avais testé la Fille automate aussi mais sans succès ^^ J’approuve aussi NK Jemisin même si je préfère sa trilogie, mais c’est purement personnel.

    J'aime

  10. Super liste ! J’ai bien noté de rattraper Lumières noires (à la base je voulais le lire après La terre fracturée mais je vais peut-être craquer avant…). Et je suis bien d’accord sur le caractère très éphémère de ces listes, j’ai vu passer plein de titres que j’aurais pu mettre il y a quelques années, et sans doute que dans 5 ans je ne donnerais pas les mêmes ^^

    J'aime

    1. Merci ^^
      II y a pas mal de titres que j’aurais bien mis dedans (mais je respecte les règles moi :p) mais pas pu, ils y auraient en effet peut être été si j’avais fait cette liste plus tôt.

      J'aime

  11. Tellement de titres à ajouter à ma liste d’envies ! On a quelques titres en commun et un en désaccord (La fracture entre nous ^^) mais tu as éveillé mon intérêt pour le Jo Walton et Je suis ton ombre!

    J'aime

  12. Super de découvrir ta liste ! 🙂
    J’ai très envie de lire La Route. Pas vu le film non plus, tu as aimé ?
    Bien envie de lire les C. Dufour aussi, que je n’avais pas sous le radar.
    Je suis curieuse du Nina Allan, et compte bien lire NK Jemisin un jour. Pareil pour Ada Palmer, quand j’aurai retrouvé du temps de lecture et de cerveau.
    Morwenna sera dans ma liste aussi si je trouve le temps de la publier…
    Je n’avais par contre pas trop aimé La fille automate (et non aux tomates, ce que je ne peux m’empêcher de penser à chaque fois que je lis ce titre XD), je ne m’en souviens d’ailleurs plus très bien, à part une scène de viol du tout début…

    J'aime

    1. Pas de souvenir impérissable du film. Le bouquin m’a bouleversée.
      Catherine Dufour c’est le bien ^^ Les 3 autres que tu cites aussi. Tiens bizarre, c’est peut être pour ça qu’elles sont dans ma liste 🤔
      Haha j’ai toujours le même problème avec la fille aux tomates. Il ne fait pas l’unanimité en effet.

      Aimé par 1 personne

Répondre à Lhisbei Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.