Lire les Rougon-Macquart d’Emile Zola | Un guide de lecture

zola arbre généalogique rougon macquart

Au terme de ma relecture complète des vingt tomes des Rougon-Macquart, je vous propose un guide de lecture. L’idée est de vous proposer différents parcours de lecture pour orienter votre choix de titres. Certains sont plus accessibles, d’autres plus trash. Certains sont indispensables, d’autres plus anecdotiques. Comment on fait pour se dépatouiller ?

Parcours accessible

Zola vous fait peur ? 3 titres pour se lancer :

Parcours essentiel

Vous n’avez pas le temps de tout lire ? 5 titres +2 bonus pour saisir l’essence des Rougon-Macquart:

  • La fortune des Rougon : l’origine de la génétique familiale et du Second Empire
  • L’assommoir : sur les misères de la pauvreté et les ravages de l’acoolisme
  • Nana :  sur l’aristocratie oisive et les courtisanes
  • Au bonheur des dames : sur la naissance du capitalisme et les conditions de travail
  • Germinal : sur la lutte des classes et la vie de mineur de fonds
  • Bonus 1 : pour boucler la boucle sur le Second Empire, vous pouvez lire La débâcle
  • Bonus 2 : pour boucler la boucle sur la génétique familiale, vous pouvez lire Le Docteur Pascal (à vos risques et périls)

Parcours parisien snob

Vous ne jurez que par Paris ? Tous les romans parisiens des Rougon-Macquart :

  • La curée : spéculations immobilières sur les travaux d’Haussman et aristocratie parisienne
  • Le ventre de Paris : le quartier des Halles sous toutes les coutures
  • Son excellence Eugène Rougon : Paris par la lorgnette de la politique
  • L’assommoir : visite guidée du quartier de la Goutte d’Or
  • Nana :  le monde parisien des courtisanes et des noceurs
  • Pot-Bouille :  vie et mœurs dans un immeuble bourgeois de la rue de Choiseul
  • Au bonheur des dames : à la découverte des grands magasins parisiens
  • L’œuvre : Paris vue par un artiste maudit
  • L’argent : le quartier de la bourse dans toute sa splendeur et sa décadence
  • Bonus 1, Une page d’amour : Paris vue de la banlieue, panorama 4 saisons des toits de Paris
  • Bonus 2, La débâcle : en fin d’ouvrage, voir Paris brûler

Parcours condition des femmes

Zola s’est beaucoup intéressé à la condition des femmes ; on retrouve la thématique abordée dans presque chacun de ses titres, d’une façon ou d’une autre. 4 titres phares pour en savoir plus :

  • L’assommoir : charge mentale, harcèlement sexuel et psychologique, violences conjugales
  • Nana : rôles assignés aux hommes et aux femmes, rapports de domination hommes/femmes, rapport au corps
  • Pot-Bouille : l’éducation hypocrite des filles, critique du mariage, victim blaming, rapports de domination
  • Au bonheur des dames : marketing patriarcal, conditions de travail

Parcours trash

Vous ce que vous aimez c’est le trash, le sordide, la misère humaine dans toute sa splendeur. 6 titres qui sauront combler vos attentes.

  • La conquête de Plassans : descente aux enfers d’un homme qui bascule dans la folie, harcelé par tout son village. Meilleure scène : la maison qui flambe et les riches qui sortent les transats et les mojitos pour profiter du barbec.
  • L’assommoir : descente aux enfers d’une femme de la classe populaire vers l’alcoolisme et la pauvreté. Meilleure scène : l’agonie de la petite Lalie.
  • La joie de vivre. une réflexion dépressive sur le sens de la vie. Meilleure scène : la scène de l’accouchement.
  • L’œuvre : descente aux enfers d’un peintre maudit qui n’arrive à rien. Meilleure scène : Lantier peint son fils mort.
  • Germinal : descente dans les enfers de la mine. Meilleure scène : j’hésite entre l’émasculation de l’épicier et l’agonie de Bataille.
  • La terre : descente aux enfers vers l’humour scatologique, les métaphores sexuelles et la violence. Meilleure scène : il y en a trop, je ne peux pas choisir.

Parcours autobiographique

Vous ne jurez que par Emile ? Lisez ses trois titres les plus auto-biographiques :

  • La joie de vivre : la dépression de deuil, l’agonie de sa mère.
  • L’œuvre : le milieu artistique parisien dans lequel il évoluait, les souffrances de la création.
  • Le docteur Pascal : son histoire d’amour avec Jeanne Rozerot (transfigurée dans le roman par un inceste, c’est la gênance absolue).

Parcours fleur bleue

Vous aimez les romances ? Ces romans en contiennent mais ne venez pas vous plaindre si ce n’est pas exactement ce que vous cherchiez : 

Voilà qui devrait vous aider à choisir votre voie. Mais les lire tous dans l’ordre de publication c’est bien aussi.

Et vous ? Quel lecteur zolien êtes-vous ?

35 commentaires sur « Lire les Rougon-Macquart d’Emile Zola | Un guide de lecture »

  1. Merci beaucoup pour ce guide ! J’ai entamé le parcours chronologique, mais j’avance si lentement (je n’en suis qu’à La Conquête de Plassans) que je me demande si je ne vais pas m’aider de ton article pour faire quelques entorses de temps en temps, au gré des envies…

    J’aime

  2. « Mais les lire tous dans l’ordre de publication c’est bien aussi » : ah, quand même, j’ai eu peur, le clan des ataxophobes se sentait mal.
    Très joli guide en tout cas, bravo, c’est clair et efficace ! Il y a juste une petite erreur, tu as mis « Le Docteur Pascal » en bonus du parcours essentiel alors que c’est clairement un malus. 🙈
    Ah, et je ne comprends pas, il n’y a pas mon propre parcours – s’incruster dans une lecture commune qui en est déjà aux trois quarts de sa relecture – c’est bizarre. 🤭

    J’aime

    1. Je ne voulais pas me montrer dogmatique en insistant trop sur la lecture par ordre chronologique 😅
      Haha, le malus de lecture XD
      Ha mais ton propre parcours ce serait l’occasion de faire un bilan sur TON blog 😀 En vrai je resterai toujours un peu dans le regret que tu nous aies rejoints après Germinal 😥

      J’aime

      1. Euh alors oui, mais non, il n’y a pas vraiment de quoi. Tu trouves que je n’ai pas assez parlé de Zola, c’est ça ? Tu en veux encore plus ? Ton lobbying est décidément infini ! 😄
        Ah oui ? Pourquoi ? Parce que c’est LE livre ? Rappelle-toi qu’avant de vous rejoindre, j’avais lu 20 pages de Zola et l’avais classé dans les « plus jamais », alors il n’y a clairement pas de regret à avoir. ^^

        J’aime

        1. Je suis en train d’écrire mon bilan, on y parlera – entre autres- de mon lobby pour zolifier mes lecteurices 👀 donc non jamais assez de lobby pro-zola
          En fait Germinal, il est à l’intersection entre les Zola que j’adore le plus et les Zola les plus accessibles. Du coup je trouve dommage que tu sois arrivé juste après. J’aurais vraiment bien voulu savoir ce que tu en pensais.

          J’aime

      1. Je crois que je vais gagner une palme d’or là 😉
        (merde à chaque fois que je viens ici… j’ai une « montée » d’envie de me plonger dans Zola…. c’est une effet « chien de Pavlov » je crois 😉

        J’aime

  3. Oh bah j’ai presque lu le Parcours Essentiel !
    J’ai déjà lu L’Assommoir, suivi de Nana et du Bonheur des Dames (dont je garde un bon souvenir), mais c’était ya genre euh… très longtemps, avant que je plonge quasi exclusivement dans les monde de l’Imaginaire ^^’

    J’aime

    1. Très bonne idée. Si jamais tu peux ajouter Germinal. Je ne l’ai pas mis dedans mais il y a quelques propos bien sentis aussi dedans entre autre avec l’épicier, l’éducation des bourgeoise et le comportement de Chaval avec Catherine qui est complètement problématique.

      J’aime

  4. Merci pour ce guide (que j’aurais sans doute jamais le temps de suivre mais sait-on jamais). Je note que « Au bonheur des dames est le titre qui revient pratiquement partout ^^

    J’aime

  5. Ton guide est vraiment génial ! Je suis d’accord avec le parcours accessible, Le bonheur des dames est beau, touchant waouh (je me souviens que la nouvelle d’Emmanuel Chastellière parue cette année, Ammuin Karhua, avait un petit côté Au bonheur des dames aussi –> Zola est PARTOUT !!).
    Ton prochain billet zolien, c’est l’arbre généalogique fait à la main après lecture ? 🙂

    J’aime

  6. GENIAL ton guide!
    Et du coup, j’ai déjà réalisé le parcours condition des femmes pdt mes études scolaires 🙂
    Mais bon, même si je suis loin loin loin dans ma lecture, relecture, je voudrais les lire dans l’ordre de parution. Challenge de fou pour moi, surtout que si ça continue, avant que je m’y remette j’aurais oublié les 1ères parutions que j’ai lues ces dernières années ^^

    J’aime

  7. Je suis tenté par le parcours trash mais je crois que je vais m’en tenir à l’accessible, plus raisonnable.
    En tout cas, encore bravo, et grand merci pour ton Blog qui donne vraiment envie de plonger dans cette littérature, qu’elle soir d’hier ou d’aujourd’hui. 👏

    J’aime

  8. Trop génial!!! Ce sont des super idées de parcours et j’ai bien rigolé en lisant tes argumentaires ultracondensés 🤣🤣🤣🤣 Genre « la maison qui flambe et les riches qui sortent les transats et les mojitos pour profiter du barbec », mais c’est tellement ça!!
    On sent comme un trauma à propos du Docteur Pascal 🤣🤣

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.